Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 17:26

Aujourd'hui nous sommes le 01 messidor de l'an 216 ( mais pour combien de temps encore?) de la  République.


"La liberté, Sancho, est un des dons les plus précieux que le ciel ait faits aux hommes. Rien ne l’égale, ni les trésors que la terre enferme en son sein, ni ceux que la mer recèle en ses abîmes. Pour la liberté, aussi bien que pour l’honneur, on peut et l’on doit aventurer la vie . »
Miguel de Cervantès


C'est arrivé ce 19 juin

 

En 1990, abrogation d'une loi interdisant les Noirs dans les lieux publics en Afrique du Sud.

 

En 1862, l'esclavage est officiellement aboli aux U.S.A.

 

En 1790, abolition de la noblesse et du clergé en France

 

En 1623, naissance de Blaise Pascal

En 1953, décès de Julius et Ethel Rosenberg , en 1986 de Michel Colucchi, dit Coluche


L'ancêtre Giscard veut faire revoter le peuple irlandais ; le parlement brittannique, europhile convaicu, adopte le traité; 6 mois pour contourner le non du peuple irlandais

Le dossier médical personnel en expérimentation : fichage ou progrès?


La peste lepéniste transmise aux députés européens : la directive de la honte adoptée

Les principaux points du texte


Les sciences humaines passent à la trappe ; les directeurs de laboratoires menacent


Parrainage des enfants de la Shoah: carton rouge pour Sarkosy

Bigots et bigotes ainsi que chanoine Sarkosy dans le bénitier


Le sénat, repère de vieux jacobins, rétoque les langues minoritaires

Bono, Noah rappelent les engagements non tenus de Bling-Bling 1er en direction de l'Afrique




Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Luc 19/06/2008 17:18

Tout le problème est là : l'esclavage a été aboli... officiellement, aux Etats-Unis, en 1862 (tout comme le privilège a pu l'être, en France, en 1789). Mais dès qu'on passe du mot à la chose, c'est là que çà se gâte. et en mon âme et conscience Mammouth je ne vois pas une virgule à changer à ce qu'écrivait Berneri en 1935, deux ans avant d'être assasiné par les staliniens à Barcelone : "Le nègre de la case de l'oncle Tom fait larmoyer même les yeux américains, mais le nègre élégant qui a une blonde amie à son bras, cela, encore aujourd'hui, appelle le lynchage".