Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 08:53
Vincent Bolloré vient d'acquérir CSA.
 
 Diffuseur de presse gratuite (Direct soir, Direct Matin Plus),  de médias télévisés (Direct 8 sur la TNT et l'ADSL),
 investisseur principal de Havas, le voici maintenant à la tête d'un des principaux institut de sondage d'opinion.
 
 Sonder l'opinion d'une main, faire l'opinion de l'autre et tirer les fruits d'une troisième en vendant la publicité.
 
> Ajoutons que Bolloré souhaite, en alliance avec Free et certainement Google, se lancer dans l'internet au débit sans fil (dit Wimax), nous avons un nouveau Citizen K en gestation.
 
 Pas n'importe lequel. Il ne se cache pas de la volonté de maîtriser le contenu de la presse et des médias qu'ils possède.
Dans un interview à Télérama du 6 novembre 2007, il annonce sans ambages : « Je ne suis pas un investisseur financier, je suis un investisseur industriel. Je dois donc avoir le contrôle de l'éditorial. »
 
 Voici qui est au moins aussi clair que les "tranches de cerveau disponibles" de Patrick Le Lay, ex-patron de TF1.
 
 Comment accepter une telle concentration des moyens d'inf... allez, n'hésitons plus, ne dites plus "information", vous savez bien que c'est "influence" qu'il faut prononcer.
 
 Ce Bolloré, mais n'est-ce pas aussi celui qui offrit son jet privé à Nicolas Premier pour l'inviter sur son Yacht privé à
 Malte, juste après l'élection de ce dernier... le premier qui dit "corruption" a gagné un paquet de cacahuètes.
 
 Mais bon, pas d'inquiétude, aujourd'hui dans "Le Parisien" Carla Bruni-Sarkosy qui nous rassure : "C'est impossible de manipuler les médias". Tiens, elle est invitée par Laurence Ferrari demain pour son premier journal post-PPDA. Une amie de la "famille". Pas possible de manipuler les ami(e)s...
 
 Mais heureusement nous avons les "nouveaux médias" et l'internet... il est temps que les gens sérieux s'en occupent.
 
 Tiens, ces parlementaires européens qui ont voté lundi dernier les amendements liberticides pour le "Paquet Télécom". Bientôt il faudra déclarer à son fournisseur d'accès les logiciels que l'on va utiliser. Le renversement de toutes les fondations de l'internet, et la fin de la "neutralité du réseau".
 
 Et si vous n'aviez pas compris que l'industrie de l'influence + l'industrie du contrôle sont les deux mamelles du monde moderne, c'est EDVIGE qui va vous le rappeler. Un simple fichier d'innocents.. mais on ne sait jamais, vous savez, ils sont jeunes, ils font de la politique ou ils ont été témoins... vous nous laisseriez pas un peu d'ADN au passage, on ne sait jamais.
 
 Nous vivons une époque formidable.
 
Hervé Le Crosnier

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Attention - médias!
commenter cet article

commentaires

Roland 21/07/2008 11:34

Il y a une pétition sur le "net" Non à EDVIGE crée le 10 juillet et qui a déjà reçu 30 000 signatures de particuliers (plus celles de 266 associations, syndicats, etc)ça serait bien si vous alliez faire gonfler le chiffre, comme c'est parti ça peut devenir un raz-de-marée d'indignation;courage!