Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 14:46
Cela a été moins médiatisé que les JO de PeKin. Et pour cause! Le JO du 22 aoüt 2008, a fait paraitre les décrets confirmant que les fœtus, même morts, faisaient partie de la famille, et à ce titre pourraient être inscrits sur le Livret de Famille. Ce qui est plus classe admettez-le que de croupir dans un congélateur.
Bref, vous pourrez trimballer sur vous une partie de votre caveau de famille. Et les frères et sœurs qui avaient échappé à l'ahurissante idée Sarkozyste de parrainer un petit mort de la Shoah, pourront emmener leurs défunts jouer avec eux dans la cour de récréation.
Les heureux parents toucheront-ils des allocs? Les enfants-morts nés seront-ils comptés dans les effectifs de l'Education Nationale? Pourra-t-on voter en leur nom? Et surtout seront-ils décomptés par Edvige dans les délinquants potentiels?
Que de questions auxquelles ces législateurs à la sauvette réactionnaire n'ont pas encore répondu.
Ce que nul ne sait encore c'est à partir de quel seuil de gestation celui-ci est considéré comme un mort vivant en puissance.
Mais ce qu'il faut voir ici, c'est l'attaque larvée, mais réelle, des pro-life (et ils sont nombreux de Boutin jusqu'aux amis du Président à grouiller et intriguer) pour faire considérer le fœtus comme une personne à part entière, et ainsi, s'attaquer à l'avortement assimilable à un crime.
Bien sûr, la venue prochaine du Panzer Pape en France n'est pour rien dans cette mesure législative. Mais cela ne peut qu'être un signe de bonne volonté envoyée par Sarkoléon III, chanoine de Latran, à Benoit XVI et ses cohortes rétrogrades.

Vu sur le Web :
Inscription à l'état civil du foetus mort-né : ouverture d'un droit au deuil pour les mères  

Le fœtus mort-né, nouveau venu dans les livrets de famille 

Etat civil du foetus, réaction de Ni Putes Ni Soumises  

L’IVG en danger


Polémique sur le statut du foetus    

A la maternité, quand il s'agit de nommer un bébé mort-né 

«On entretient le trouble sur le statut de l’embryon»  

Elles inscrivent leur foetus en maternelle! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Coup de trompe
commenter cet article

commentaires

Le Mammouth 06/09/2008 09:26

Le Mammouth ne se moque pas des parents qui se trouvent dans des cas douloureux. mais le problème posé en l'espèce, c'est que c'est du "cas par cas" et qu'une lois doit d'exister que dans un intérêt "général".Le livret de famille est un acte civil d'une importance extrême. Doit-il servir d'exutoire à des chagrins bien compréhensibles.Il est sûrement possible d'envisager une solution qui ne remette le statut contesté par les "pro-life" entre fœtus et enfant conscient.

Kranzler 05/09/2008 19:19

Je ne l'aime pas, la Boutin. Elle me sort par les yeux. Mais peut-être pourrais tu réfléchir au cas par cas. Tu en as déjà perdu, un foetus ? Si des parents veulent qu'un foetus mort soit inscrit sur leur livret de famille, c'est pas leur droit ? Et je te précise que je suis pour l'avortement.