Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:03
A imprimer, dupliquer, recopier et à faire parvenir au sous-adjudant Darcos, en charge de l'Education Ultralibérale


A

Monsieur le Ministre de l'Education Nationale
110 rue de Grenelle
75007 Paris



A la Maternelle, on enseigne!

Assez de mépris Monsieur le Ministre,

Oubliez les couches et la sieste! Sachez que la Maternelle n'est pas une garderie. C'est un lieu de socialisation et d'apprentissage, où se constituent les premières réussites, et ce, dès deux ans. Devenir élève, c'est acquérir par des activités multiples, l'autonomie qui permet de grandir.
Commencer à travailler avec les autres, apprendre à s'exprimer et à communiquer. Développer ses capacités langagières, intellectuelles et motrices.
Nous vous demandons de retirer vos propos méprisants et nous donner les moyens suffisants. La Maternelle est une véritable école et doit le rester. C'est d'une école pleine d'ambition dont les élèves, les parents et les enseignants ont besoin.

SNUipp/FSU

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Sarkoland
commenter cet article

commentaires

Sabine 07/10/2008 23:34

J'insiste sur mon incompréhension(car j'ai encore du mal à me convaincre que l'école à cet âge là est indispensable) Je crois savoir que la scolarité n'est pas obligatoire avant l'âge révolu de 6 ans? Le Mammouth me dira  que le niveau culturel joue un rôle dans la démarche (syndicale)des enseignants , et que ceci ne pensent qu'aux biens des familles les plus défavorisées,  mais comment oser en juger? Un enseignant, aussi expert et pédagogue soit il, peut-il penser qu'un enfant qui n'a pas été à l'école à l'âge de deux ans sera toute sa vie en retard sur les autres? Et que ce qu'il a " appris" auprès de ses parents ne sera que de moindre qualité ?Si je dis cela ce n'est pas dans l'optique de barrer la route aux enfants qui auraient besoin de structures sereines (oui, je n'en doute pas, ces enfants là existent et c'est à la Dass de prendre le relai !!) Je dis cela pour  empêcher que tous les autres parents, pour qui la réussite scolaire est une angoisse quotidienne, ne fassent un kollaps en apprenant que leur rejeton n'a pas de place en maternelle!!!Où va donc cette jolie citation :  Une éducation est réussie le jour où l'adolescent peut dire à ses parents et à ses maîtres : Vous vous êtes trompés, votre univers, nous, on n'en veut pas! ( Maud Mannoni)

ciboulette 07/10/2008 10:07

à priiori, ce gouvernement a dans l'idée de produire un peuple idiot. Le prof de physique de mon fils vient d'annoncer aux élèves que dès 2009 les cours de physique, chimie, SVT seraient supprimés au lycée. Il a ajouté que désormais les scientifiques se feront rares et qu'eux qui ont encore la chance de profiter de l'enseignement de ces matières sont les derniers privilégiés. Les profs de physique chimie SVT seront contraints de se recycler ou seront purement et simplement renvoyés dans leur foyer. Le prof a terminé en disant qu'il était écoeuré bien que ces dispositions ne le concerne pas puisqu'il va prendre sa retraite....

d'élicieux 07/10/2008 04:03

Demain, 4 enseignants sur 7 sont en grève dans mon école. Ce ne sont pas des révolutionnaires mais ils sentent qu'il y en a ras le bol  de ce mépris, des décisions prises à la dernière minute et des " débrouillez vous" sur le terrain de ce ministre que je nommerai même pas. Tous les jours, nous sommes devant les enfants et les parents qui voient bien l'importance que nous donnons à l'éveil de leurs enfants et le mépris des gouvernants... Dans ce malaise, le service minimum d'accueil, médiatisé annoncé et médiatisé à outrance : concrètement, hier à 16h 23 la municipalité donnait en dernière minute la possibilité aux parents de faire "garder" leurs enfants dans une structure de centre de loisirs hors école :comme si un enfant pouvait un jour allait là et un autre our ailleurs, sans la moindre importance. Le pire n'est pas là c'est que les enseignants no grévistes s'attendent à ce que les enfants soient gardés par la mairie et que finalement , les parents apporteront les enfants à l'école... Il y aura forcément de la soupe à la grimace des deux côtés. Les enfants sont prévenus depuis 1 semaine mais certains ne préviligiront pas un lieu inconnu pa rapport à l'école.. la cantine fonctionne-t-elle ? personne ne le sait ! dans une désorganisation la plus totale, demain ce sera la faute des grévistes ! Demain, le SMA annoncé n'existera pas et c'est aux enseignants grévistes qu'il incombera de les garder ... Ils ont la possibilité de ne pas les accueillir aussi , dans leur tête c'est aux municipalités de s'organiser ! dans cette division, ce marasme, ou la politique est bien de diviser, de lasser, de briser, j'appréhende ce qu'il va se passer demain et toutes les conséquences pour toute l'année . Dans le flou et le n'importe quoi, les tensions entre les personnes vont être de plus en plus grandes, et il ne fera pas bon vivre dans les rues , ni les écoles !