Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 07:07
Aujourd'hui, nous sommes le 24 vendémiaire de l'an 217 de ( mais pour combien de temps encore?) la République.

16 octobre, Journée Mondiale de l'Alimentation. Dommage pour elle, les banques ont tout pris! 923 milions de personnes ont faim dans le monde.

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Aux bouffons sur sont dans les tribunes et sur la pelouse des stades
"Il existe une prédilection masochiste des Français pour deux exercices dans lesquels ils se révèlent malchanceux : la guerre et le football." Michel Audiard

C'est arrivé ce 16 octobre :

En  1949 en Grèce, fin de la guerre civile, les partisans communistes abandonnent le combat.

En 1854, naissance d'Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde  

En 1793, mort de Marie-Antoinette, épouse du roi de France Louis XVI.

A la une :
Les sifflets de quelques centaines énervés banlieusards, qui ont ainsi exprimé, leur ressentiment vis à vis d'un Etat qui ne veut rien faire pour eux. Mobilisation générale au gouvernement. Haro sur ces racailles qui quittent leur balieue pour perturber nos stades. Dorénavant, dès que les sifflets monteront, on arrêtera les matches. Enfin, ce sera à l'arbitre de la faire. Allez, quand on parle de cela, on ne parle pas de budget, de cadeaux aux plus riches et de crise financière. De toute façon, si les stades étaient de centres de civilisation, ça se saurait depuis longtemps.

Tient, de la crise parlons-en un peu. Lundi dernier, c'était l'euphorie totale. L'Europe, par la voie de son Conducatore, Sarkoléon III, avait vaincu la crise et les bourses exultaient. Les traders en délire sur la planète finance, parlaient m^me de refaire des affaires. Làs, aujourd'hui, le système se recasse à nouveau la figure. Et ce n'est pas fini.
La crise financière heure par heure.

Le plan de sauvetage des banques a provoqué un psychodrame au PS. Et cela se nomme "opposition"! Et pendant la crise, ils pensent à leurs ambitions.
Le comique de la semaine : Fillon craint une "panne de croissance".
Le MEDEF ne connait pas la crise. Fidéle à son dogme il réclame une baisse des cotisations UNEDIC.
Malus écologique, ça sent l'abandon.

C'est sûrement en l'honneur de la Journée Internationale de l'Alimentation que le budget de l'Elysée explose. Il faut bien nourrir l'armée de parasites et de courtisans qui battent le pavé élyséen.
Faites-vous partie de ces chanceux invités par le Président de l'Assemblée pour assister au somptuaire dîner des chefs? Non? Tant pis, mais d'une façon ou d'une autre c'est vous qui paierez!

Apaisement dans l'orage qui secoue Météo-France.
Dans la jungle tarifaire de la SNCF.

Les retraités seront justement dans la rue aujourd'hui pour revendiquer un pouvoir d'achat décent. Soutenez-les. Mais par contre si vous croisez des militants CFDT, n'hésitez pas à leur rappeler que leur centrale aa trahi en 2003 les retraités de la Fonction Publiue. Non mais!

Le patron de Taser, un drôle de pistolet.

Faim dans le monde, le compte n'y est pas. Mais pour la santé non plus. Là non plus il ne semble pas possible de trouver de l'argent.

Quand Barrosso boycotte Libération

Rouillan à nouveau en semi-liberté et la fin de cette justice du XIXème?
Internet ou le danger sur la vie privée.
"Edvige", la mobilisation continue.

Médicaments et aliments : gare aux mélanges détonants.
Manger "durable" est-ce possible?

Heider roulait bourré.

Mc Cain beaucoup plus offensif. On saura s'il a eu raison bientôt.

Guillaume Depardieu, une vie à jouer avec le feu.

Le témoin s'appelle Médor!


Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires