Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 16:09
Ce qui ne lasse pas d'étonner avec les hommes politiques, mais en ce moment de crise, plus particulièrement avec les libéraux, c'est la capacité extraordinaire à oublier ce qu'ils avaient promis, dit ou bien évidemment fait.

Nicolas Sarkozy, allias Sarkoléon III, escamoteur en chef, Houdini des subprimes à la tête de l'Etat, ne déroge pas à la règle.

Entre deux procès contre des poupées vaudous qui le menaceraient et trois tours d'avion pour faire l'intéressant autour de la planète, il vient discourir devant les citoyens pour leur dire que la moralisation de l'économie est en marche, qu'il va s'occuper de tout, que les traders sont de vilains garnements qu'il convient de mettre au pas et que l'argent donné aux banques nous reviendra au centuple. Promis, juré!
Rires jaunes dans les rangs des chômeurs qui font la queue devant les restos du Cœur.
Pourtant, le 14 septembre 2007, au retour des USA, devant la "Convention pour  France d'Après" ( ça ne s'invente pas, un titre pareil) il tenait un virulent plaidoyer pour le crédit hypothécaire, ferment de ces crédits pourris qui plombent l'économie.
Ecoutez, réécoutez, faites passer le lien, recopiez le discours et mettez-le dans la boîte aux lettres de votre voisin ultralibéral, s'il ne s'est pas encore pendu devant tant de cécité idéologique.

http://www.lesmotsontunsens.com/video-quand-sarkozy-proposait-les-subprimes-en-france-20081017

Bien sûr, beaucoup d'entre-vous, militants internautes, vigilants et citoyens n'êtes pas surpris de retrouver ces propos frappés au coin de la bêtise ultralibérale. Mais il en est qui n'ont pas encore ouvert les yeux. Ouvrez-les leur!

Ah, ça ira!

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Sarkoland
commenter cet article

commentaires