Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 06:37
Aujourd'hui, nous sommes le 15 brumaire de l'an 217 de ( mais pour combien de temps encore?) la République.

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Aux américanophiles
"Ce fut admirable de découvrir l'Amérique, mais il l'eût été plus encore de passer à côté." Mark Twain

C'est arrivé ce 5 novembre :


En 1906, Marie Curie devient la première femme professeur à la Sorbonne.

En 1854, naissance de Paul Sabatier  

En 1955, mort de Maurice Utrillo    

A la Une :
Difficile d'ignorer la victoire très nette de Barack Obama aujourd'hui. La victoire est symbolique parce qu'elle consacre un homme de couleur. Chose que la France est loin, notons-le, de pouvoir faire. Mais cette victoire marque autant la défaite de la politique de Bush et d'une certaine Amérique. Restent tous les problèmes auxquels Obama devra trouver une solution : l'Irak et l'Iran, l'Afghanistan, la crise économique, le réchauffement climatique... Après l'espoir, les desillusions?
La vidéo de son discours 
Mc Cain reconnait sa défaite 
Scènes de liesse aux States
Les résultats et les autres élections    
Le dossier de Libé  
De joie la Bourse (Wall Street) remonte. Celle de Paris aussi. Pourvu que DSK tienne les siennes!
Quand la campagne d'Obama inspire les conseillers de Sarkoléon III!

Sarkoléon III est plus de le chef de l'UMP que celui de la France. C'est pour cela que la France on la déguise aux couleurs qu'il préfère comme lors de sa visite à Vaujous, où pour lui, on a déplacé des manouches afin qu'ils ne fassent pas tache dans le décor. Mais ce que la presse ne voit pas, c'est la visite privée que le prince aime rendre à ses amis de l'UMP à chacun de ses déplacements. Plongée chez les fans de Sarkozy. Attention, séquence extrême!

L'Etat a saucé ses banquiers mais ne sait pas sauver ses industries.

Autre plongée, tout aussi extrême et surréaliste : le congrès du PS.

Darcos en remet une couche. Ou plutôt, le Sénat vient à sa rescousse en préconisant les jardins d'éveil pour les enfants de deux ans. Suite d'une casse programmée de l'école et de l'abandon des classes populaires.
Grospoint de tension : l'aide aux enfants en difficulté.
La réunion Vichyssoise d'Hortefeux provoque manifestation et heurts avec la police. Ce n'est pas les immigrés qu'il faut expulser, c'est Hortefeux! Les bricolages européens de l'intégration.
L'Assemblée vote le budget de la Sécu. Après avoir tout donné aux banques, il ne reste plus rien pour la Solidarité.
Travail du dimanche : ça coince chez les députés UMP.

L'UPM, il parait que ça existe.

Le Conseil d'Etat adoube Edvige
. Big Brother est de retour.

La sylviculture contre la biodiversité en Europe.

Obama élu chez les chats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Marius 05/11/2008 14:49

 Les idées du nouveau président américain :
- Barak Obama au sujet d’Israël a apporté lors de la conférence du lobby pro-israélien Aipac (American Israel Public Affairs Committee) son soutien au statut de Jérusalem, comme capitale indivisible d’Israël, suivant en cela les principes de l’administration républicaine.- Barak Obama est partisan de la peine de mort- Barak Obama est favorable à un plus grand contrôle des frontières mexicaines- Barak Obama entend lancer des opérations militaires contre Al-Qaida en Afghanistan mais aussi au Pakistan,- Barak Obama, au nom de la lutte antiterroriste, a approuvé la loi autorisant les écoutes des citoyens.- Barak Obama comme Mac Cain et les autres républicains souhaite « en finir avec le terrorisme au proche orient » ni nécessaire par le biais d’interventions militaires. Pour Obama comme pour les autres, l’Iran ne doit pas se doter de l’énergie nucléaire ce qui semble indiquer que la notion « d’axe du mal » est aussi une réalité chez le nouveau président américain.- Barak Obama comme Mac Cain et les autres républicains souhaite réactiver et développer l’alliance atlantiqueAinsi sur certains points, Israël et l’Iran notamment, Obama adopte une position aussi ferme si ce n’est plus que les faucons de Bush. Vous aviez dit changement ?Combien de français peuvent démontrer qu’ils soutiennent Obama pour une autre raison que sa couleur de peau ? Un nombre infime sans doute.Nous aurions pu penser que la fin de la campagne et l’élection d’Obama allaient enfin mettre un terme aux jacassements de pie des obamaniaques français…que nenni !Bobos, antillais, politiciens communautaristes, simple naïfs manipulés…la fête battait son plein ce mercredi jusqu’à 5 heure du matin à Hay Les Roses, où la victoire d’Obama donnait lieu à une fête digne de celle qu’auraient pu donner des kosovars après l’octroi de leur indépendance par les USA. Dans l’assistance, l’eurodéputé communautaire Harlem Désir, et le décadent Jack Lang, fossoyeur de la culture française…le ton est donné.Ce fut l’occasion pour toute cette clique de saluer « l’ouverture des Etats-Unis » qui contraste avec la France où l’on rencontre « beaucoup d’énarques noirs » jamais élus selon l’experte Clémence, chanteuse de la compagnie créole. Tous à cette fête s’accordèrent sur le fait que les USA sont un pays plus libre que la vieille France. Car l’Obamania c’est aussi l’art de savoir faire la girouette : tout ces commentateurs sont ceux-là même qui n’ont jamais oublié de rappeler que l’Amérique était un pays « raciste », ségrégationnistes jusque dans les années 60, et moralement conservateur. Visiblement tout a changé cette nuit.
Pour conclure, ne soyons pas trop dur envers les français ; comme aux USA, Obama touche avant tout les intellectuels de gauche, les membres des minorités ayant cédé au communautarisme, les jeunes dépourvus de culture politique, et tous les sous groupes boboïstes. Après tout, tant mieux si l’avocat du changement est élu : peut être nos concitoyens comprendront ils enfin que les élections américaines n’ont jamais rien changé à la politique de ceux qui tirent les ficelles, lobbyistes, hommes d’affaires, financiers de Wall street…

ciboulette 05/11/2008 10:51

ce que j'explique dans un autre commentaire c'est qu'on n'élit pas un homme pour sa couleur mais pour ses compétences. Cette liesse de premier degré est la réaction de peuples devenus encore plus naïfs qu'ils ne l'étaient. Qui est Obma à part un homme de couleur noire ?