Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 07:03
Une déclaration du MRAP

Le MRAP a pris connaissance de l’existence d’un projet de rapport de M. Alain Bauer, criminologue et président d’un groupe du travail constitué, à la demande de Mme M. Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur L’une de ses conclusions porte sur une éventuelle expérimentation de fichage de « suspects » sur la base de leur couleur de peau et de leur origine ethnique.

Ainsi, la classification ethnique devrait combiner dix "types" (méditerranéen-caucasien, africain-antillais, métis et autres, maghrébin, moyen-oriental, asiatique, indo-pakistanais, latino-américain, polynésien et mélanésien). Il s’agit donc d’une actualisation des critères actuellement utilisés dans le fichier de police informatisé STIC (système de traitement des infractions constatées) qui répertorie les auteurs et victimes de crimes , à l’exception du type "gitan" qui aurait été jugé inopportun.

Le MRAP rappelle qu’après le retrait, le 20 novembre 2008, du décret instituant le fichier Edvige, censé remplacer l’ancien fichier des Renseignements généraux, une nouvelle version dudit fichier, baptisée Edvirsp (exploitation, documentation et valorisation de l’information relative à la sécurité publique), attend l’avis de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) avant d’être présentée au Conseil d’Etat.

S’il devait s’avérer que ce rapport débouche sur la mise en place d’un nouveau fichier, le MRAP demandera aux instances administratives et judiciaires de se prononcer sur la légalité de cet outil.

Paris, le 10 décembre 2008

Partager cet article

Repost 0

commentaires