Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 08:37
Le Mammouth a reçu cela :

Olivier Besancenot qui doit lancer le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) début février, a affirmé mardi qu'il n'était "pas d'accord" pour entrer dans le "front de gauche" de Jean-Luc Mélenchon "au nom d'un bon coup électoral" aux Européennes, mais a défendu un "front durable".
Le Parti de Gauche (PG) de Mélenchon cherche à élargir le "front de gauche" scellé avec le Parti communiste français (PCF) en novembre, pour les Européennes de juin.
"Si c'est pour faire un coup aux Européennes et qu'au moment des régionales (en 2010), la moitié du front retourne au bercail avec le PS, ça n'aura servi à rien et ça aura été destructeur", a affirmé Besancenot.
"Il faut que ce soit un front durable" et que la "question essentielle d'indépendance vis-à-vis de la direction du PS soit également actée de façon durable", a-t-il ajouté.
A ce sujet, "on sait les difficultés qu'il y a avec la direction du PCF", a-t-il poursuivi. Selon Besancenot, "les Européennes, ça ne mange pas de pain vis-à-vis de l'indépendance sur le PS", mais "après, les régionales, c'est plus concret : c'est prendre le risque de perdre des conseils régionaux pour eux".


Cela appelle quelques commentaires.
D'abord, cette position partidaire nous rappelle celle que tenait la LCR avant les dernières élections présidentielles. A cette époque-là, c'est le PC qui était prétexte pour ne pas réaliser l'union. Avec le même argumentaire, d'ailleurs. Ce qui prouve qu'à la LCR si on a une doctrine, on l'habille toujours des mêmes vieilles hardes.
La LCR avec son "front durable", ne cherche qu'à profiter de la crise politique à son seul profit. Tout le monde sait que le NPA sera le nouvel avatar de la LCR, qui sera toujours dirigé par ses caciques historiques.
Dans la Manche, pour citer ce département bien connu du mammouth, la LCR a refusé de s'ouvrir aux autres mouvements antilibéraux,  triant avec une extrème prudence ses militants. La LCR, comme Darcos, n'aima pas les militants trop indépendants et en capacité de réfléchir seuls.
Nous savons tous que si nous ne faisons pas l'union, Sarkoléon va s'installer en France durablement.
Qui le veut vraiment? La LCR? Vous?
Le Mammouth sait ce qu'il veut lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Politique
commenter cet article

commentaires

JMS 22/01/2009 09:47

Pour faire plaisir à Besancenot, il faudrait refuser l'union pour les régionales. Sarko et l'UMP ne demandent que ça. Il travaille pour qui Besancenot?