Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:10
Voilà ce qu'une directrice d'école maternelle rapporte après une intrusion de la maréchaussée dans son établissement.
Il faut dire que le suspect n'avait que... trois ans! Preuve que sa haute dangerosité réclamait un traitement à la hauteur de son cas.

Voilà la relation de ce nouveau dérapage!

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Vendredi 6 février 2009 à 11h00 les gendarmes sont entrés dans l’établissement dont j’assure la direction, ils ont traversé la cour au milieu des élèves et ont demandé à me parler au sujet d’un élève. Les gendarmes m’ont interrogée sur le comportement, l’assiduité et la tenue vestimentaire de cet élève.

Je suis directrice d’une école maternelle, cet élève est en petite section, il n’a que trois ans.

Je me permets de vous adresser cette lettre car que je suis encore choquée de cette intrusion et des questions posées, relevant beaucoup plus d’appréciations que de remarques reposant sur des faits réels constatés. Comment le comportement d’un élève dans la structure école, peut-il être interprété à l’extérieur par des personnes non qualifiées ?


La suite... 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Sarkosyte
commenter cet article

commentaires

Tabasco 23/03/2009 20:29

Certes.. certes.. mais le Mammouth fait habituellement preuve d'un peu plus de discernement dans les messages qu'il nous livre dans son blog.

Le Mammouth 23/03/2009 14:10

Dans cette histoire, ce n est pas le Mammouth qui parle mais l enseignante!

Tabasco 23/03/2009 13:16

Est ce illogique que des gendarmes fassent une enquête sur d'éventuelles maltraitance en interrogeant la directrice de l'école ?Il est naturel que les enquêteurs ne clament pas leur soupçons sur tous les toits, les directrices d'écoles ne sont pas connues pour leurs légendaire discrétion.Quant aux vétements du garçonnet, les questions ne devaient pas être innocentes. La personne qui a fait un signalement au procureur de la république a surement denoncé le fait que l'enfant était habillé en tenue très légère malgré un froid prononcé.Il faut peut être réfléchir un peu avant de dénoncer systèmatiquement toute action des forces del'ordre.