Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 07:41

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)


Le 16 mai 2009.

Pour imprimer ou accéder à l’ensemble du texte, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1298


A moins d’un mois des élections européennes du 7 juin, la campagne électorale n’a toujours pas vraiment démarré. Les grands médias, craignant le renouvellement du phénomène qu’ils n’avaient pas anticipé en 2005 autour de la dynamique du « non » au traité constitutionnel européen, étouffent tout véritable débat d’idées. Seuls les « quatre B » ont leurs faveurs : Barnier (coordonateur de la campagne de l’UMP), Bayrou (l’enfumeur du MoDem), Besancenot (du NPA) et Bové/Cohn-Bendit (liste Europe Ecologie). Ces grands médias peuvent ainsi faire la promotion du traité de Lisbonne (les quatre « grands » partis y sont favorables : UMP, PS, MoDem, Verts) et se distraire d’une pointe d’exotisme en lançant des diversions (Besancenot).

Le M’PEP poursuit ici l’exposé des raisons qui l’ont amené à appeler à voter pour le Front de Gauche en donnant des arguments contre l’abstention, contre les listes pro-système et contre les listes de diversion.


I.- PLACER LES ABSTENTIONNISTES DEVANT LEURS RESPONSABILITES

1.- Les abstentionnistes « actifs », s’ils persistent dans leur erreur, vont aider ceux qu’ils veulent combattre

2.- Les abstentionnistes « inactifs »


II.- AMPLIFIER LA CRITIQUE DE LA POLITIQUE ET DES PROGRAMMES DES PARTIS ET LISTES EURO-LIBERAUX (UMP, MODEM, PS, EUROPE ECOLOGIE)

1.- L’UMP veut faire de l’élection européenne un plébiscite pour Sarkozy

2.- Démasquer Bayrou et le MoDem qui ne sont que des roues de secours des classes dirigeantes

3.- Le Parti socialiste reste totalement noyé dans l’eurolibéralisme

4.- La liste « Europe Ecologie » (autour des Verts) : après le social-libéralisme, l’ « écolo-libéralisme »


III.- ALERTER CONTRE LES LISTES DE DIVERSION ET DE DIVISION

1.- NPA : la liste qui divise

2.- Lutte Ouvrière : la liste qui ne sert à rien


CONCLUSION

Devant cette indigence, et malgré les balbutiements de la démarche du Front de Gauche, c’est ce dernier, aux yeux du M’PEP, qui porte le potentiel le plus évident d’un retournement de la vie politique française et de la transformation de l’Union européenne.


Partager cet article

Repost 0

commentaires