Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 07:43
Informés dans l'urgence, une quarantaine de parents, enseignants s'est rassemblée ce jeudi en fin d'après-midi devant la mairie d'Avranches.
L'arrivée de Nadine Morano entourée de sa garde rapprochée et de G. Huet député maire UMP de cette ville s'est déroulée sous les broncas, sifflets des manifestants.

Un délégation d'un dizaine de personnes dont des membres de la FSU a été reçue un petit quart d'heure par la secrétaire d'état à la famille. L' échange a porté sur la mise en place des jardins d'éveil. La sous-ministresse, droit ses bottes ultra libérales, a affirmé que la projet était adopté, en marche. Elle a argumenté sur l'augmentation de la natalité, a dénoncé l'amalgame que nous ferions : école ou autre mode de garde. Elle a rappelé que l'école à 2 ans ne faisait pas partie des textes mais seulement à 3 ans et que le taux d'encadrement serait supérieure à celui des classes maternelles (3 au lieu de 1... mais où sont passées les ATSEM ?). Pour sa personne, l'école maternelle n'est pas gratuite puisque les citoyens la payent par l'impôt ! A plusieurs reprises, elle a fait état d'une réunion avec G. Aschieri (secrétaire général de la FSU) et un autre syndicaliste (G. Moindrot?) faisant passer le message d'une certaine convergence * sur le lien avec l'éducation nationale qui n'est plus dans la maquette expérimentale sauf à l'approche des 3 ans de l'enfant pour son "passage"?! à l'école maternelle.

Face à nos questions, nos critiques, nos demandes de précisions, N. Morano a révélé son idéologie ultra libérale , refusant de parler en autre, des milliers de suppressions de postes, suivie en cela par G. Huet, fidèle représentant de commerce de la casse de l'école publique au plan local.

Le dialogue de sourds s'est achevé par mon intervention dénonçant avec colère la convocation au tribunal de notre camarade et collègue Pascal Besuelle.

Une fois de plus, la représentante de N. Sarkosy a montré le sens que le pouvoir accordait au dialogue social : morgue, mépris.
Au mouvement social de répliquer au bras de fer ! Il est temps d'en faire rabattre aux ultra libéraux qui méprisent les citoyens !

Bruno Sureau
co secrétaire départemental du SNUipp-FSU 50

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article

commentaires