Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 07:58
NOUS DEVONS ETRE TRES NOMBREUX POUR NOUS OPPOSER A TOUTE TENTATIVE de mettre cette famille en rétention et exiger que l'on cesse de vouloir la détruire, en lui pourrissant la vie au nom d'une idéologie qui, par ses méthodes rappelle une sombre période de notre histoire. Aujourd'hui, pris de peur, Armen a sauté par la fenêtre pour échapper à la police : faudra-t'il un suicide pour satisfaire le préfet et la politique de Sarkozy ?

    Cet après-midi, la police est venue au domicile de la famille Agamalian. Immédiatement nous avons alerté la presse qui est venue. Nous avons également alerté les uns et les autres : nous sommes parvenus a avoir  rapidement un groupe assez important dans l'enceinte de la Communauté des soeurs des sacrés coeurs, où est hébergée la famille.
    Jeudi dernier 2 juillet, une voiture banalisée de la police était déjà venue avec 2 policiers en civil demandant à Armen et Gülnar de passer au commissariat le vendredi matin pour une simple formalité : signer un formulaire. Interrogée par l' avocate qui assure la défense de la famille à Coutances, la police a refusé de lui  préciser la raison qui justifiait la convocation. Sur le conseil des avocats, le couple ne s'est pas rendu au commissariat. Cet après-midi, une voiture banalisée est revenue dès que la famille a regagné son logement alors qu'elle était  accompagnée par 2 membres du Comité Anne-Geneviève. Peu après des policiers en uniforme, en moto et voiture non banalisée ont pénétré dans la cours de la Communauté des religieuses, lieu privé. Ils sont repartis assez rapidement, juste avant que n'arrive 2 journalistes prévenus et que se constitue le groupe.
    Il a été décidé de faire  des permanences par tranches de 2 heures avec 2 personnes chaque fois, de 7h à 20h, à la Communauté devant le domicile de la famille. Le tableau des permanences est établi par Mme Masson : des personnes assurent les permanences jeudi et vendredi. Il manque des personnes pour jeudi de 17h à 20h et vendredi de 14h à 20h. Certaines permanences ne comportent qu'une seule personne, d'autres ne sont pas encore pourvues. Le tableau, une fois établi va vous être envoyé en pièce jointe. Dès maintenant, vous pouvez faire connaître vos possibilités de tenir une des permanences incomplète ou vacante en téléphonant au 02 33 07 44 40 ou en adressant un mail à :  jm.masson@freesbee.fr

    Contacté par 2 élus, le maire de Coutances se propose d'accompagner au commissariat de Coutances Armen et Gülnar, vendredi prochain 10 juillet, à 16h.
    Nous craignons qu'il ne s'agisse d'un arrêté qui pourrait amener la famille à être placée en Centre de Rétention. Pour ces raisons, nous nous tenons en relation avec l'avocate, Mme LE BOULANGER qui assure la défense de la famille devant le tribunal administratif de CAEN. Nous sommes en relation également avec Mme MAST, avocate à Coutances : un message lui a été adressé pour lui demander d'être présente au commissariat vendredi à 16h. Un mail confirme cette demande. Elle devrait téléphoner pour donner réponse à cette demande.

    POUR SOUTENIR LA FAMILLE ET EVITER UN EVENTUEL PLACEMENT DANS UN CENTRE DE RETENTION, NOUS ORGANISONS UN RASSEMBLEMENT, VENDREDI 10 JUILLET, à 15h30. Le déroulement sera le suivant :
  • 15h30 rendez-vous à la Communauté des soeurs des sacrés coeurs, la porte du parc, rue Jean-François Millet à Coutances : la communauté se trouve entre le collége Prévert et le gymnase de Claires Fontaines, d'une part et le rond point de l'Arquerie, sur la route de Coutances à Saint-Lô qui se trouve à proximité de de l'usine ELVIA. ( Venant de Saint-Lô, au rond point de l'Arquerie, prendre à gauche) ( Venant d'Avranches, de Cherbourg, de Granville, traverser la ville de Coutances en direction de Saint-Lô jusqu'au rond point de l'Arquerie, prendre à droite, en direction du collége prévert). La Communauté se trouve, avant le gymnase et le collége dans un virage : on y entre par un porche. Il est possible de garer les voitures le long du terrain de sport où se trouve le gymnase.
  • Vers 16h, une grande partie du groupe ira au commissariat, d'autres se rendront dans les 2 lieux du Centre aéré où sont les enfants à cette heure là.
       NOUS DEVONS ETRE TRES NOMBREUX POUR NOUS OPPOSER A TOUTE TENTATIVE de mettre cette famille en rétention et exiger que l'on cesse de vouloir la détruire, en lui pourrissant la vie au nom d'une idéologie qui, par ses méthodes rappelle une sombre période de notre histoire. Aujourd'hui, pris de peur, Armen a sauté par la fenêtre pour échapper à la police : faudra-t'il un suicide pour satisfaire le préfet et la politique de Sarkozy ?

   
    VENEZ NOMBREUX ET ALERTEZ AUTOUR DE VOUS POUR FAIRE VENIR LE PLUS DE MONDE POSSIBLE.

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article

commentaires