Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 09:26

signature en ligne 


Nous, “citoyens français”, entendons protester contre l’inhumanité de la politique de reconduite à la frontière. Nous affirmons notre soutien à M. Nourredine Mezzouad et demandons aux autorités françaises de tout faire pour qu’il puisse obtenir un visa et ainsi revenir en France auprès de son épouse, enceinte, et de ses proches.


Mercredi 2 septembre, arrêté chez lui par la police française au prétexte de vérifications administratives, c’est en définitive une expulsion qui était prévue dès la nuit de mercredi à jeudi par les autorités. La mobilisation citoyenne d’une cinquantaine de personnes et l’intervention en pleine nuit du Sénateur Jean-Pierre Godefroy usant de son droit de parlementaire pour pénétrer dans le Local de Rétention de Cherbourg ont conduit la Préfecture à accorder un délai de 24 heures. Mais, dès le lendemain, jeudi, sans même que son épouse ait pu lui parler, dans le secret le plus total, les autorités refusant toute communication, M. Mezzouad était emmené vers le centre de rétention d’Oissel puis Orly et l’Algérie.


Pour revenir, pour accompagner son épouse dans sa grossesse, pour être présent à la naissance de ses enfants, il va lui falloir obtenir un visa dont on sait combien la délivrance par les autorités françaises est difficile à obtenir.


Rassemblés en nombre samedi matin 5 septembre dans les rues de Cherbourg, nous avons fait entendre notre protestation et notre indignation. Nous comptons bien continuer à le faire. Nous protestons contre le fait que ces arrestations honteuses se produisent sur le territoire au nom de la politique du chiffre.


Nous demandons que cessent des pratiques aussi inhumaines et que la honte de tels faits soit lavée par le retour de M. Mezzouad.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Résistance
commenter cet article

commentaires