Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 07:03
Puisque la planète est en danger et que ça chauffe pour nous, comme ils disent, on peut se poser de vraies questions en ce qui concerne la lutte contre les gaz à effet de serre.
Que cela concerne tout le monde, personne ne le nie.
Mais que cette taxe qui se veut dissuasive ne pénalise que celles et ceux qui sont les plus modestes est inacceptable! Pourquoi? Parce qu'elle va taxer en priorité les déplacements et le chauffage domestique. Au moment où le Gouvernement oblige les chômeurs à rouler de plus en plus pour trouver un job, où les citoyens à se déplacer de plus en plus loin pour se rendre à la Poste, à l'Hôpital, dans une grande surface puisque les commerces de proximité ferment, il va en plus leur piquer des euros pour les kilomètres supplémentaires effectués et qu'ils ne peuvent éviter.
Sans compter que les grandes entreprises, au nom d'accords européens ou mondiaux et surtout au nom du sacré-saint profit, peuvent polluer comme elles veulent puisque des aménagements sont prévus pour elles.
A ce propos, la parabole des cornichons est un cas d'école. Il y a quelques années encore, du côté de Dijon de nombreux producteurs de cornichons s'étaient installés et fournissaient les entreprises locales. Proximité et qualité, tout le monde y trouvait son compte. La mondialisation arrivant, les entreprises firent venir à moindre frais et par avion des petits cornichons produits en Inde et dans le Tiers-Monde. Nos paysans furent obligés de changer leur fusil d'épaule et se mirent à faire pousser de gros cornichons ( fort prisés dans les pays de l'Est) qui furent expédiés là-bas par camions. La couchez d'ozone dit merci!
Si on veut arrêter le réchauffement de la planète, on voit bien que ce n'est pas en taxant le citoyen modeste qu'on y arrivera. Mais cet objectif n'est pas réellement à l'ordre du jour.
Il s'agit juste, pour les éco-tartuffes de faire mine d'appliquer la fumeuse charte de Nicolas Hulot (qui a accouché du Grenelle de l'Environnement) que de non moins tartuffes politicards l'ont signé par électoralisme. D'ailleurs on reste coi devant ces partis qui se sont précipités poiur parapher la charte d'un animateur de TF1!!! Ou devant ces Verts bobos, qui avec l'hélicolo Arthus-Bertrand, grand bouffeur de carburant devant l'Eternel, continuent à nous donner des leçons de vertu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Terre
commenter cet article

commentaires