Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 16:46
Deux mois de prison, c'est ce qu'à requis le procureur de la République à l'issue d'un procès qui a duré presque six heures!
Pourtant ( voir épisodes précedents) l'accusation ne s'appuyait sur quasi_rien, hormis la volonté de criminaliser l'action syndicale et citoyenne. Mais près de 400 personnes s'étaient déplacées avec une journée de grève pour certaines, histoire de montrer avec détermination leur solidarité avec cet estimé syndicaliste.

Les médias régionaux et nationaux ont suivi cet affaire dont même France-Inter s'était fait l'écho ( fort honnêtement, reconnaissons-le) ce matin.
La relation d'une radio départementale de Droite, "Tendance Ouest" pour ne pas la nommer, a été, à mi-procès particulièrement subjective, et mériterait presque le prix "Maréchal nous voilà". Elle y échappe pour cette fois. Mais ce n'est que partie remise!
Pour justifier ces deux mois deux prison avec sursis ( mais sans inscription au casier judiciare quand même!) il a été signifié à Pascal Besuelle qu'il avait "désorganisé les forces de l'ordre". Diantre, la police de la République et les 1200 mobiles et CRS qui étaient à Saint-Lô ce jour-là sont dans un état bien préoccupant pour être ainsi bousculés par un paisible syndicaliste!
Le verdict devrait être rendu le 22 septembre.
Nous attendons donc la suite en espérant qu'il n'y aura pas de mauvaise surprise à la clé! Pour Pascal et pour les libertés publiques en général.



Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article

commentaires