Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 08:14

Quand il s'agit de condamner la pédophilie, et plus encore, les religeux pédophiles ( pléonasme ) notre Panzer pape a des attitudes de jésuite et tourne sept fois au moins son hostie dans sa bouche. Et s'il choisit de parler, vous remarquerez, comme le Mammouth qu'il le fait toujours lors d'un déplacement, et en particulier dans son avion ! On se demande comment l'on doit interprêter cela. Est-ce une nouvelle déclinaison du thème "plus près de toi mon Dieu" ? Est-ce aussi la parabole cachée de ceux qui "s'envoient en l'air"? A moins, et le Mammouth pense que là est la bonne explication, ce ne soit tout simplement pour signifier que ce qu'il dit n'est que paroles en l'air, histoire de ne pas trop fâcher les goupillons pédophiles. Les voies des enfants ne sont pas impénétrables dans le Royaume de Dieu.
Par contre, quand il s'agit d'endosser les fripes de Torquemada, le Grand Inquisiteur, notre Panzer Benoit a les pieds bien sur terre. Invité en Grande-Bretagne, terre pas franchement papiste, il en a profité pour lancer un anathème contre les athées. Jugez plutôt :
    « De notre vivant, nous pouvons nous souvenir de la manière dont la Grande-Bretagne et ses dirigeants se sont dressés contre la tyrannie nazie qui voulait éradiquer Dieu de la société et nier toute humanité à certains, en particulier les juifs, qui étaient jugés indignes de vivre.


Catho pédophilie    Tandis que nous méditons sur les leçons de l'athéisme extrême du XXe siècle, n'oublions jamais comment l'exclusion de Dieu, de la religion, et de la vertu de la vie publique conduit finalement à une vision déformée de l'homme et de la société, et donc à une vision réductrice de l'individu et de son destin ».
Et voilà, l'athée, ce pelé, ce galeux, la source de tous nos mots, et en particulier celle du nazisme.
Sacré Benoit ! Lui qui a fréquenté les Jeunesses Hitlériennes sait de quoi il parle. Bon chien chasse de race.
Un petit rappel à Benoit. Les athées, contrairement à ceux qui se drapent dans la vertu des religions, ont une morale et une éthique.
Ce n'est pas eux, non plus, qui organisaient en 1945 la filère vaticanne qui a permis à d'innombrables criminels de guerre protégés par l'Eglise de fuir en Syrie ou en Amérique Latine.
Benoit XVI est comme un vieux disque. Usé et rayé, il tourne toujours sur le même sillon réactionnaire et rétrograde.
Alors virons le disque et l'appareil qui va avec, la religion !

Partager cet article

Repost 0

commentaires