Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 06:51

presse.jpgAujourd'hui, ce 18 juin nous sommes le 30 prairial de l'an 218 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 :
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

A ceux que l'on va user pour que d'autres se gobergent ! : "Les vaincus ont toujours tort. L'histoire ne considère que leur défaite." Philippe Aubert de Gaspé

 

En ce 18 juin, le Mammouth aurait pu se saisir de l'occasion que lui donne Sarkozy de fustiger ce roitelet libéral, qui enfilant le pantalon trop grand de De Gaulle, s'en va-t-à Londres, comme Dagobert allait-en guerre, pour exalter l'idée de résistance, lui qui verse dans la collaboration la plus veule avec le Capital et la finance internationale. Lui, l'ami des patrons, fils de ceux-là même qui ont été les plus fervents soutiens de Pétain ; lui le chantre de la destruction de l'héritage du Conseil National de la Résistance ; lui, le bling-bling qui ne tient jamais parole... Quelle grotesque et pitoyable pantalonnade !

De Gaulle et de trop rares Français fustigeaient la France des capitulards, réactionnaires, pétainistes et catholiques. Dire que c'est un capitulard devant Wall Street qui va nous donner des leçons de resistance. Mais résister nous avons commencer à le faire et nous le ferons jusqu'à ce que Sarkoléon et sa clique soient boutés hors de la République !

Quand Sarkoléon débarque à Londres les fantômes de ceux qui ont lutté pour la Liberté doivent rigoler à s'en décrocher la mandibule !


Mais mieux que l'Appel du 18 juin, nous avons désormais la pelle du 17 juin. L'équipe de France bling-bling de Domenech a reçu une  raclée de la part du Mexique. Caramba ! Les enfants gâtés de l'équipe de France, coachés par un autiste illuminé, habitués des hôtels de luxe et des bordels quatre étoiles ont failli. Ils n'ont pas de maillot national. Ils n'ont que les logos des sponsors qui les arrosent. Ils ne forment même pas une équipe tant ils se tirent dans les pattes et tant ont les voit, isolés les uns des autres, leur casque de lobotomisé sur la tête, méprisant leur public ! Ils ressemblent tellement à cette société libérale qu'après tout on ne peut guère s'en étonner. Maintenant les critiques s'élèvent de toute part ! Bien fait !

Les attaques de Sarkoléon contre les retraites, débarrassées de l'écran de fumée du foot n'en seront que plus visibles par le peuple.

Domenech.jpg


Le bilan s'est alourdi dans le Var. Après la côte atlantique, c'est la deuxième grande catastrophe naturelle qui pointe les défauts de la prévention et son cortège de victimes. Et devrait continuer à alerter sur un certain type d'urbanisation. Mais pour que de vraies leçons soient tirées en France, il en faudra encore des mort...


Marie-Georges Buffet s'en va. Et ensuite ? Un congrès pour une alternative à gauche ?

Du Villepin sur la planche en 2012.


Avec le Web, la CNIL ne manque pas de travail.


A peine sortie, la boisson anti-alcool déjà dans le colimateur.


En plein marasme économique, l'Islande regarde vers l'Europe. Quand on voit où les basses manœuvres allemandes nous on conduit, on se demande s'ils font bien !


Le gendarme palpeur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires