Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 08:34

francisque2.jpgSamedi 4 septembre... partout en France et ici dans la Manche :


CHERBOURG place de la république 11h
COUTANCES  place Saint-Nicolas 11h
SAINT-LO        Préfecture  11h
BARENTON    stèle à la mémoire  du camp d'internement* des gens du voyage  17H

* qui a existé à Barenton dans le sud-Manche, sous le régime de Vichy, du 11 avril 1941 au 8 octobre 1942.

Il est demandé à chacun d’apporter un petit bouquet de fleurs – des champs ou du jardin – qui seront déposées à cet endroit symbolique. « Des Fleurs pour nos Valeurs »

 

« La Constitution de la République, laïque, démocratique et sociale, assure à tous les citoyens  l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race ou de religion ». (article 1 de la Constitution française)

 

Au cœur de l’été, les plus hautes autorités de l’État n’ont pas hésité à faire des déclarations intolérables au regard des droits de l’homme ! En violation de l’esprit et des textes de la Constitution, elles ont établi un lien entre pauvreté, immigration et délinquance et ont jeté à la vindicte publique des catégories entières de population ! Des Français d’origine étrangère sont, ainsi, menacés d’être déchus de leur nationalité ; des parents d’enfants délinquants pourraient se voir poursuivis ou privés de leurs allocations familiales; des Français Voyageurs et des Roms roumains ou bulgares sont systématiquement accusés d’être des fauteurs de troubles, etc.

Le président de la République et son gouvernement accréditent, ainsi, les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance et stigmatisent d'innombrables personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale.

 

Nul n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République.

Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de notre pays et pour désigner des boucs émissaires.

Dans une démocratie, ce n'est pas ainsi, qu'on assure la sûreté républicaine.

Nous ne pouvons plus nous taire !

 

En réponse à cette politique de xénophobie, syndicats, partis, associations appelons toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux libertés à fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle, en manifestant pour une République sans discrimination.

 

Pour signer la pétition en ligne

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Résistance
commenter cet article

commentaires