Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 16:12

bonnet-phrygien.jpgDécidemment c'est "annus horribilis"  ( et dire qu'elle ne fait que commencer !) pour la municipalité radicule de gôche.
Vendredi soir s'est encore tenu un conseil municipal agité. Pas question d'école à fermer cette fois-ci, mais d'un sujet très sensible : la création d'un emploi de collaborateur de cabinet.

Or ce soir-là, les cabinets devaient avoir été fermés de l'interieur car de déliberation, il n'y eut point ! Pourquoi ? Parce que ! Car le maire est le maire. Nous ne sommes pas en république de droit divin pour rien ! Répondant à une adjointe qui demandait une justification à ce retrait soudain il répondit : "Je le retire. C'est mon droit et je n'ai pas à donner de justification !" Deliberationnus interruptus ! Tant pis pour le plaisir citoyen.

La démocratie, on ne va pas s'embêter avec cela !

Mais que ferait ce "collaborateur de cabinet" ? Il faciliterait l'action de l'exécutif ! Mazette ! Et comment serait-t-il recruté ? Ce genre de poste est laissé à la discrétion de l'autorité territoriale. Pas besoin de concours, ni de titres, ni de diplomes assurant une compétence ou un recrutement juste. Pas d'expérience précise réclamée. On connait ce genre de postes. La politique nationale en est remplie. Pseudos experts, ersatzs de conseillers, prétendus techniciens, éminences grises, hommes de cabinets quoi! Bref, des hommes ou des femmes à la discrétion des politiques qui les nomment. De ceux qui font que la démocratie par ses pratiques obscures échappe chaque fois un peu plus doucement aux citoyens qui finissent par se détourner d'elle.

Quant à l'ambiance parmi les agents de la ville, c'est carrément la déprime. Un article de Ouest-france ( 5/03/12) l'exprime parfaitement.

Heureusement qu'on va avoir un candidat de "gauche" aux élections législatives. S'il suit les consignes nationales il va remettre de l'ordre dans tout cela : les projets immobiliers contestés supprimés, le Val es Fleurs et le port sauvegardés, le groupe scolaire sauvé, des recrutements transparents, une amélioration du service et des conditions de travail des agents de la ville...

Un rêve de municipalité de gauche... ou pas !

Parti-Radical-de-Gauche-ou-pas.jpg


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires