Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:56

Alerte ecole GranvilleHier 18 janvier, à Granville l'Amicale Laïque de cette bonne ville de la Manche tenait son assemblée générale.

Compte tenu du gros problème (la suppression d'un groupe scolaire ) qui agite la ville depuis quelques temps et face à l'ahurissant silence d'une association d'habitude encline à défendre l'Ecole publique, le collectif de défense des écoles de Granville avait appelé à assister à la conférence qui devait clore cette assemblée.

Mais de conférence il n'y eut point faute de conférencier. Retenu au loin nous a-t-on dit.

Malgré tout, les parents et citoyens présents ont été entendus par l'amicale, a qui un courrier avait été remis. Nous avons tous vu que ce n'était pas de gaité de cœur, que le président Emery, avait accepté cette rencontre avant de débattre du problème entre adhérents. On aurait cru, à sa mine piteuse et queque peu contrariée qu'on lui avait tordu le bras. Mais que nenni ! Les présents s'ils furent reçus fort civilement par l'auguste assemblée se comportèrent tout aussi civilement.

Hormis le président, contenant mal son impatience et qui eut quelques accès d'autoritarisme et de psycho-rigidité. Mais, aux grimaces éloquentes de certains membres de l'amicale, nous vîmes bien que cela pour le moins étonnait. Sinon choquait. 

Emporté par son élan, Mr Emery posa même à un moment la question de savoir si la défense des écoles publiques relevait des compétences de son association. Stupeur dans l'assemblée. Aussitôt rétro-pédalage pour expliquer qu'il ne fallait y voir qu'une borne opposée. Mais, trop tard ! c'était lâché. 

Quoi qu'il en soit, voici ce qui est revenu de la délibération interne :

 

"L'Amicale laïque, aidée de la Ligue de l'enseignement présente ce soir par la voix de son président, s'engage à rencontrer dans la semaine le Maire pour lui demander de recréer les conditions d'un dialogue apaisé et constructif, en acceptant au préalable de suspendre la fermeture d'un groupe, condition posée par le collectif comme base impérative du dialogue.

Le président de la Ligue demande par ailleurs que de notre côté nous puissions créer les conditions de ce dialogue en baissant un peu la pression le temps que la réponse du maire nous arrive. Etant convenu que le temps presse et que nos n’attendrions pas encore des semaines, qu’il fallait faire très vite. 

Il semble plus que jamais nécessaire de mettre en place rapidement une commission extra municipale qui ouvrira ce dialogue.

Nous serons, dans le plus grand respect des instances décisionnelles de notre municipalité, présents nombreux au Conseil municipal de ce vendredi, silencieux certes, mais attentifs."

Ecole danger

Le Mammouth rappelle que si l'Ecole publique a été déclarée sanctuaire par ses pères fondateurs, c'est certes pour la mettre à l'abri de l'influence cléricale, mais aussi pour la défendre des appétits politicos-affairistes des élus et notables de tout poil. Il conseille donc au président de l'amicale laïque de se replonger dans les textes fondateurs et de ce qui fait l'essence même de l'école publique et laïque.

Une association laïque promeut et défend l'école publique. Elle n'est pas là pour mettre de l'huile dans les rouages de la machine municipale qui dérape.

A suivre.

Image-laique.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires