Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 11:34

normandie-rouge.jpgCeux qui aiment la Granvillaise et le patrimoine local, l'histoire de nos marins et de cette côte normande sont étonnés ( du sens "comme frappés par le tonnerre" ) par l'incompréhensible décision des Vieux Grééments granvillais de confier la gestion de notre bisquine par l'armement malouin de Bob Escoffier.

La bisquine de Granville sous pavillon breton ? Incompréhensible ! On invoque des difficultés de gestion. Pourquoi pas ! Mais n'y a-t-il pas sur le bassin de Granville assez de sociétés d'armement, faisant vivre et évoluer bateaux modernes et vieux grééments pour leur confier ce fleuron des vieux grééments de la Manche afin qu'il évolue à Brest sous les couleurs normandes ? Ils doivent bien rigoler les bretons !

Quand on voit qu'à Granville, on préfère exalter les falbalas d'un couturier parisien qui n'a jamais vécu ici, plutôt que l'histoire de la mer et des marins ! Quand on réalise avec quel enthousiasme on accueille et valorise la présence du Marité, dernier terre-neuvier normand ! Quand on se rend compte comment le patrimoine musical local, issu de la mer et des marins est traité ( dernièrement avec le carnaval et des chars de la celtitude, c'était Soldat Louis qui était invité ) ! on se demande si le Couesnon n'a pas fait une embardée à l'Est et mis toute la Manche en Bretagne.

Tant qu'on y est, une idée pour valoriser Saint-Paul : transformer le dôme en coiffe de bigouden, afin d'en faire un amer visible depuis Cancale et Saint-Malo. Après tout, ils sont ici chez eux, non ?

Et puis demander l'asile patrimonial où il reste de la Normandie. 

Granvillaise-bretonne.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Coup de trompe
commenter cet article

commentaires

le goff paul 29/02/2012 17:49


Bonjour !


Je suis Breton de l'Aber-Wrac'h, ne me sent aucunement visé dans ma celtitude par les propos du mamouth et, effectivement, le monde de la mer en ce moment tourne à l'envers ! dans le sens inverse
des aiguilles d'une montre.


La Granvillaise chez les Malouins, qui ne sont je le rapelle ici; ni Gaulois, ni Bretons ! mais Malouins (c'est ce que dit leur devise), et la Recouvrance chère au coeur de nombreux marins ,
amoureux de voile traditionnelle,... vendue ! oui , cela s'apparente à cela ! et désormais inscrite ches les moccos....sous pavillon RIF, mais, magouille oblige, tout en gardant le nom
du port d'attache de Brest ???.  Inscrite à Marseille, ce port d'attache  devrait logiquement être inscrit sur son tableau arrière.


Ce désengagement des différents responsables à Granville comme à Brest m'écoeure et je constate amèrement que ces gens là n'ont absolument pas la connaissance du monde maritime et les contraintes
(nombreuses) que cela implique !


Je suis ancien adhérent de l'AVGG et n'ai cette année pas renouvelé mon adhésion au vue des divers errements au sein de cette association.  


Granville, la Basse-Normandie et le Finistère  et la Bretagne peuvent nettement mieux faire. Sont constamment évoqués les coûts de fonctionnement. Eh bien, il fallaite réfléchir avant de
réaliser ces projets qui maintenant sont bien vivant, alors messieurs les décideurs, ASSUMEZ ! et comme disent les navigateurs : >


Un ti Breton qui s'allie aux Normands pour que vivent ces bateaux.


 


Cordialement

Le Mammouth 01/03/2012 08:22



Le Mammourh salue ce commentaire. Nos cultures différentes en s'additionnant nous enrichissent par les échanges et la complémentarité. 
Mais la confusion et le "Gloubi boulga" culturels qu'on nous sert actuellement... non !
Salutaions fraternelle de marin et d'amoureux du patrimoine maritime. 



CLERIS Philippe 23/02/2012 00:04


Un amical salut au Mammouth manchois toujours aussi vaillant et énervé que je retrouve avec plaisir sur la Toile...


Et de constater que les nouvelles granvillaises sont toujours aussi désolantes ou désopilantes c'est selon...


J'avais eu vent de cette cession de la bisquine à Escoffier: l'association granvillaise n'aurait plus un seul sou vaillant!


Quid à terme de la politique d'animer le port de Granville avec des vieux gréements? Le Marité risque de se sentir bien seul!


J'ai donc prévenu Franck Martin, le maire de Louviers et président du GIP Marité de cette situation d'abandon dans un port granvillais qui prend de plus en plus l'eau dans le golfe
armoricano-breton.


Concernant l'église Saint-Paul, j'ai de bonnes raisons de penser que Guillemette Gardette la directrice du cabinet Médiévales missionné par la mairie pour trouver un futur à l'église, manque de
sincérité: le projet proposé est manifestement délirant, chiffré à plus de 15 millions d'euros...


dans le genre "plus c'est gros plus ça passe!" c'est plutôt culotté: 350 000 euros dans la poche et le tour est joué!


Le projet improbable ressemble au plan d'un char du Carnaval et


cette histoire ressemble même à un conte de Maupassant moderne: le plus drôle c'est que personne à la mairie ne se doute de l'entourloupe!


Voilà le vrai carnaval de Granville

Le Mammouth 24/02/2012 08:23



Oui, le projet St Paul sent le soufre on dirait !



Yann Le Pennec 22/02/2012 13:08


Je trouve cette libelle très juste sur le fond mais néanmoins un peu trop anticeltique et même anti bretonne. Ca me gratte même un peu la CouenneNon?

Le Mammouth 24/02/2012 08:22



Pas d'anti-celtisme chez le Mammouth. les gaulois n'étaient-ils pas tous celtes ? Non ? Par contre, l'animal est un irrité par la "celtitude bretonne" qui a tendance à s'approprier un peu trop de
choses qui ne lui appartiennent pas. Mais en cela ils semblent plus malins que nous qui ne sommes pas capables de revendiquer ni de valoriser notre histoire.
Pas d'hostilité anti-bretonne, mais juste un rappel pour dire qu'en affirmant notre spécificité on est plus fort qu'en se fondant dans le modèle commercial de l'instant.
Granville, est un port normand. Le rappeler n'est que justice. Et on ne voit pas en quoi en faire un quartier de Saint-Malo le fera aimer plus des touristes.
Enfin, à propos de la bisquine, ne serait-il pas plus intelligent de faire travailler les passionnés locaux ?