Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:46

Image laiqueIls ont été bien mal éduqués ces jeunes issus de l'enseignement catholique, qui, à Coutances, ont regimbé devant l'initiative conjointe politico-religieuse de la présidente de l'APEL de l'Institut d'Agneaux et du directeur du dit établissement. Cela prouve qu'il ne faut pas désespérer de la jeunesse mais plutôt de ses parents ou des politiques trop souvent enclins à la manipuler.
Car là, à la veille de la manifestation UMPo-catho du dimanche 13 janvier contre le mariage pour tous, il s'agit bien en sous-main de remplir des cars pour Paris, quitte à les bourrer, comme pour la manifestation de 1984, collégiens et de lycéens. Mobilisez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !

Ainsi, en quelques jours, notre département a été propulsé dans les médias nationaux en porte-étendard de la chouannerie à la sauce 2013.

Pas de méa culpa de l'enseignement catholique et de ses porte-parole qui assument leur bigotterie sectaire. Le député local, à la faconde généreuse et droitière, Philippe Gosselin, raide dans son surplis d'élu local, en profite pour faire son coming out catho, comme treprésentant d'une république laïque qui défend l'école confessionnelle. D'ailleurs il fait tellement confiance à l'école de cette république qui lui verse ses indemnités qu'il choisit une école concurrente. On ne s'étonnera donc pas de l'état dans lequel a été plongé l'Ecole Publique pendant les années Sarkozy. Enfin, soulignons que les subventions versées à cet établissement catholique, comme aux autres, viennent de la poche des français, laïques, croyants ou incroyants, héterros ou gays. Quand il s'agit de toucher les primes républicaines, le député, l'Institut ou l'APEL semblent moins faire la fine bouche.
Et puisqu'il évoque ce sujet, le Mammouth souffle une bonne idée d'initiative laïque au député Travers légitiment idigné ( du moins par voie de presse ) : que la loi permette lors de la levée de l'impôt, aux citoyennes et citoyens laïques de refuser que l'argent qu'ils versent à l'Etat serve à financer des établissements religieux ( y compris et surtout scolaires ). Ce ne devrait pas être difficile, une simple case à cocher sur la feuille d'inpôt suffira.

Nul doute qu'il y aura du monde à Paris le 13. Le passé affublé de ses nippes moyen-âgeuses fait toujours recette !


Procession-2013.jpgPourtant il convient de dire, puisqu'ils ne semblent pas le savoir, à tous ses tenants d'un ordre obscurantiste, que la loi n'obligera pas les curés, imams et autres sorciers supersticieux, à marier les homosexuels. Seul le mariage civil est concerné. Quant aux autres ils pourront continuer à faire ce qu'ils veulent dans leurs temples, mosquées et autres cavernes bénites !
Enfin, le mariage n'a jamais été gage de procréation et que bien des couples stériles avant le passage devant le curé le sont restés ensuite. La nature étant bien faite, les spermatozoïdes et ovulent se moquent des lois et savent faire leurs petites affaires tous seuls. En cette matière, ce qui compte, c'est le désir et l'amour. Et une certaine idée du bien-vivre, du respect et de l'égalité.
Mais cela, c'est encore à écrire dans le Bible !

Partager cet article

Repost 0

commentaires