Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 07:07

presse.jpgAujourd'hui, ce 15 octobre 2010 nous sommes le 23 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

A la jeunesse en lutte : "Hélas ! C'est la fièvre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse se refroidit, le reste du monde claque des dents." Georges Bernanos

 

"Ni larbins, ni bambins !" C'est avec ce mot d'ordre que le lycéens de la FIDL iront aujourd'hui défiler devant Matignon. Une jeunesse déterminée et généreuse, à l'opposé des jugements de vieux cons, trop souvent galvaudés sur elle, s'est levée. Elle n'est pas manipulée bien sûr, comme le prétendent ces politiciens veulent et menteurs de Droite. La jeunesse n'a pas besoin de nous pour penser son avenir.

Mais face à un gouvernement brutal, plein de morgue et répressif comme aux plus beau temps de l'ére Pasqua, elle risque de payer le prix de son courage.

De nombreuses relations d'incidents graves et de blessures infligées par les forces de police montent de partout. Des tirs tendus de grenade lacrymogène ou de flash-ball, venus de courageux policiers ont déjà provoqué de graves blessures. Et il se trouve un syndicat de policiers pour hurler au "déferlement de violence" contre eux. Des robocops surprotégés contre des gamins en survêment. On voit bien que le policiers n'ont aucune chance. déjà qu'ils ne savent  pas retenir leurs poussées violentes. A moins qu'on ne les ait incités à baver...

Demain et mardi, les manifs continueront. Mais aussi des actions coup-de-poing puisque décidemment Sarkozy le Despote aux petits pieds ne veut pas écouter le peuple.

Nous ne lacherons pas. Ils ne voudraient tellement. Le pouvoir s'est engagé dans un dangereux bras de fer. Quoi qu'il se passe, il en paiera le prix.

 

La carte des manifestations lycéennes.

Les jeunes sont de la nitroglicéryne pour un gouvernement.

 

Lyceens-baniere.jpg

(Photo reuters)

 

Woerth, l'ami de Mamie Bettancourt ose la ramener. Démission !

On ne dit pas "détermination totale" mais "psychorigidité criminelle et irresponsable". Voilà ce qu'est ce gouvernement brutal et réactionnaire.

 

Aubry dénonce le gouvernement. Certes c'est juste. Mais qu'avons à attendre vraiment du PS pour nos retraites ?

 

Nouvelle journée d'action mardi 19 octobre. Tous dans la rue et toujours plus nombreux !

 

L'administration Bush a fait payer à la France son "non" à la guerre en Iraq.

Mahmoud Ahmadinejad, fait le malin à la frontière libanaise.

 

Mieux que la culotte de cheval, la culotte de canard !

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 06:48

presse.jpgAujourd'hui, ce 14 octobre 2010 nous sommes le 22 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Aux politiques qui sont toujours décalés par rapport à leur groupe: " La gauche est au centre, le centre est à droite et la droite à l'extrême. Faut suivre..." Guy Bedos

 

Comme un seul homme, ou plutôt comme un seul valet, la plupart des médias, la bouche en cul-de-poule réactionnaire, l'échine courbée, n'arrêtent pas de dire que le mouvement fléchit et qu'il n'est que l'expression d'une humeur anti-sarkozyste. Que les manifestants seraient des nostalgiques d'un monde perdu...

Il y en a assez de s'entendre dire qu'on est des idiots et qu'on se bat pour des idées désuettes. Le progrès est une idée neuve. Et les nostalgiques sont ceux qui regrettent le bon temps du capitalisme du siecle dernier, ceux qui veulent nous replonger un siècle en arrière, quand le patronat tout puissant disposait des hommes et des femmes comme des esclaves, de la chair à finance qu'on use sur l'autel du capital.

Nul ne peut dire ce que va donner la suite du mouvement. D'autant que la colère contre cette réforme est forte et qu'elle ne se dissipera pas comme cela, sur un claquement de doigts d'un pouvoir qui sifflerait la fin de la partie. Et il ne suffit pas de parler du bouclier fiscal pour nous détourner de la lutte.

L'intersyndicale se réunit aujourd'hui jeudi.

Ce n'est que le début...

Moulinette

 

Sarkozy, un dangereux agitateur réactionnaire.

Besson fait passer sa loi anti-immigrés.

Coût des médicaments : le mensonge par omission du Gouvernement.

 

Manif de Caen : une bavure policière. Paris : un journaliste de Canal + matraqué.

Raffineries, la grève se durcit

Marseille, un conflit qui dure

Manifestations : une vieille ficelle usée, le spectre de la violence         

 

L'internement psychiatrique la nouvelle arme des préfets.

La légitime défense légitimée.

 

Un medicament serait responsable d'au moins 500 morts.

 

Quand la terre consomme plus que ce qu'elle produit...

 

Ryan Air ferme son antenne marseillaise pour aller exploiter ailleurs.

 

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 08:05

presse.jpgAujourd'hui, ce 13 octobre 2010 nous sommes le 21 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

 

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793 Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

 

Au peuple qui relève la tête : Les exigences d’un grand peuple sont à l’échelle de ses malheurs." Charles de Gaulle

 

Du petit despote à Besson, la droite dure manoeuvre... le peuple lui s'exprime et sa colère monte. Le point sur cette journée historique.

 

 

Grande marée citoyenne, public-privé qui crie sa colère face à un pouvoir sourd, aveugle et dangereux!

 

Les raffineries en lutte, les transports, le secteur public... la liste des travailleurs en grève reconductible s'allonge heure après heure.

 

 

La jeunesse descend dans la rue ; ils sont nombreux à cotiser pour leur hypothétique retraite avec leurs petits boulots.

 

Besson au paradis pétainiste fait voter sa "réforme" sur l'immigration.

 

Les mineurs chiliens revoient le jour .

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:17

Guillotine.jpg

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:58

LOGO-APPEL-450-COULEUR.jpg

Ensemble

pour le retrait du projet de loi sur les retraites

et pour nos revendications


Il faut maintenant un mouvement reconductible

et bloquer leur système économique

 

 

Après le Parlement, le Sénat va voter la loi de contre-réforme des retraites qui allonge le nombre d’années de travail pour toutes et tous et pénalise plus encore les salarié-e-s aux carrières discontinues, les femmes et celles et ceux exposé-e-s aux métiers pénibles. Cette réforme n’a comme objectif que de faire des économies sur le dos des travailleurs/ses tout en sapant les bases de notre système de retraites par répartition pour le livrer aux assurances et aux banques.

 

Le travail d’explications mené depuis des mois, l’unité d’action syndicale, les millions de manifestant-e-s lors des mobilisations de mai, juin, septembre et du 2 octobre, ont créé un rapport de force qui montre que les salarié-e-s peuvent gagner et imposer au gouvernement le retrait de son projet de loi. Malgré de désaveu massif, ce gouvernement noyé dans les magouilles et les dérives racistes refuse de retirer son projet, tentant d’imposer une défaite et un recul majeurs au mouvement social.

 

Les jours qui viennent sont décisifs. De partout la colère et la volonté de se mobiliser montent. Nos revendications sur les salaires, les conditions de travail, l’emploi, s’ajoutent partout à notre refus de ce recul social.

 

Syndicalistes CGT, SOLIDAIRES, FSU, FO, CFDT, CNT, CDTM, CTU, LAB, STC nous mettons tout en œuvre pour que, dès maintenant, se développe un mouvement interprofessionnel d’ampleur dans tout le pays : la grève générale, reconductible, le blocage de l’économie par celles et ceux qui la font tourner mais n’en profitent pas, sont à l’ordre du jour.

 

C’est maintenant qu’il faut y aller, pour gagner !

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:31

Un fromage au lait caillé... et qui pue !

 

Sarko-nain-sectaire.jpg

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Mort de rire
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 07:01

presse.jpgAujourd'hui, ce 11 octobre 2010 nous sommes le 19 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

 

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793 Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

 

A ceux qui se battent : " L'homme qui lutte pour autrui est meilleur que celui qui lutte pour lui-même." Clarence Darrow

 

Les médias, toujours aux ordres du gouvernement qui redoute un long mouvement, aimeraient bien que la journée d'action qui vient capote. témoins, ces journaux matinaux dxe France-Inter, laissant à l'envi, la parole aux jaunes de l'UNSA RATP et à leur discours capitulard et lâche.

Mais quoi qu'ils fassent, ils ne encore museler le peuple qui risque d'en décider autrement comme cela se passe à Marseille. Le conflit est populaire et la radicalisation n'effraie pas l'opinion publique.

Demain sera un jour important. L'état sarkozyste qui ne fait que passer en force, fait courir un cent mètres idéologique aux séniles du Sénat. Montrons donc que dans cette course politique, la force et la jeunesse sont de notre côté. Le gouvernement croit avoir besion de cet affrontement pour se refaire une virginité politique.

Et si on lui infligeait une défaite cuisante ?

 

La FSU veut étendre le mouvement.

La carte de France des manifs  

Nouveau rendez-vous le 16 octobre  

 

Danger mouvement social

 

Quand ils serrent votre ceinture, les ministres desserrent les leurs. A ce jeu inique, Barion est le meilleur !

Le bilan social de l'Elysée est nul. Son bilan carbone est pire encore !

Sarko et Fillon vont bientôt pouvoir récupérer le spéléologue bloqué, tant ils sont bas dans les sondages.

 

Il parait que MAM se dit prête pour la République. Et si elle demandait son avis à la République ?

 

Ceux quui n'auront pas de problème de retraite, ce sont le patrons de la Société Générale, tricheurs, menteurs et dissimulateurs. Ils avaient bénéficié d'une déduction fiscale. Et eux, sont toujours en liberté.

 

Il faudra bientôt changer la couleur du drapeau européen, tant ce dernier se brunit !

 

A Bruxelles, les arbres parlent... une fois !

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 07:50

presse.jpgAujourd'hui, ce 8 octobre 2010 nous sommes le 16 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."


Au monarque avant sa destitution ! : " Un monarque a des lois à s’imposer ; et qui veut pouvoir ne doit pas tout oser. " Pierre Corneille


Les lycéens entrent en lutte... cauchemar pour le pouvoir. Les grèves reconductibles fleurissent à l'automne...

L'amendement "mères de 3 enfants" fait plouf.

 

Le point sur les déboires et dérives du petit despote.

 

Fichier ROMS illégal : ce gouvernement veut la guerre sociale. Halde et Cnil saisies. Les documents.

 

L'arnaque est totale: quand des députés UMP veulent supprimer le bouclier fiscal pour faire avaler la suppression de l'impôt sur la fortune, devinez qu remplit son coffre-fort.

 

Sarkoléon drague les cathos pour expier ses péchés !!! : qu'il aille au diable !

 

Les travailleurs sans papiers en lutte depuis plus d'un an occupent la cité de l'immigration. Bien joué !

 

Quand Balladur et son porte voix de l'époque, l'actuel petit despote, sont rattrapés par la conseil constitutionnel.

 

En Bolivie la retraite passe de 65 ans à 58 ans... Quand le mot socialiste a un sens.

 

La langue bretonne : c'est bon pour les études.

 

Mario Vargas Llosa: écrivain sud américain devenu socialiste libéral. Ses vies.

 

Colette Renard aimait se "faire sucer la friandise"...

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 08:01

 laicite.jpgJe signe

 

L’École publique, laïque et gratuite crée le lien social indispensable pour faire face aux défis d’un monde en crise. C’est elle, et elle seule, qui permet de garantir la cohésion sociale. Elle est pourtant aujourd’hui menacée par des choix politiques qui favorisent le privé et encouragent le consumérisme éducatif.


Redonnons la Priorité à l’École laïque !


Le service public et laïque d’éducation doit garantir à chaque élève une scolarisation de qualité sur tous les territoires. Il doit permettre à chacune et chacun, quelle que soit son origine culturelle ou géographique, quelle que soit sa condition, quel que soit son handicap, de bénéficier d’une éducation et de s’approprier « le vivre ensemble » dans un espace où la liberté de conscience est strictement respectée.

 

Aujourd’hui, le service public et laïque d’éducation n’est plus une priorité de l’état.


Les nombreuses décisions ministérielles le montrent :

  • les dizaines de milliers de suppressions d’emplois qui ne cessent de le frapper durement, le fragilisent en zone rurale et l’asphyxient en zone urbaine,
  • les aides publiques concédées aux établissements privés (à 95% catholiques) qui n’ont jamais été aussi élevées. Il s’agit de près de 7 milliards d’Euros octroyés chaque année par l’État, auxquels viennent s’ajouter les participations obligatoires versées par les collectivités locales,
  • la loi Carle qui amplifie le financement de la concurrence au service public et conforte la logique de « marché » scolaire,
  • la suppression de la sectorisation, qui transforme les parents d’élèves en consommateurs d’école,
  • le développement du privé par le plan banlieue, là où les besoins du service public sont les plus criants, là où la ségrégation sociale est la plus forte,
  • les accords « Kouchner Vatican » (qui remettent en cause les règles de collation des grades universitaires au bénéfice des instituts catholiques) ainsi que les projets de financement par l’état de l’enseignement supérieur privé.

Nous, signataires de cette pétition, refusons l’affaiblissement organisé par l’État, de notre service public et laïque d’éducation.


L’éducation n’est pas une marchandise. La liberté de conscience doit être respectée partout et pour toutes et tous. L’argent de tous doit cesser de financer les choix de quelques-uns.


Nous exigeons une orientation politique qui fasse clairement le choix de l’École publique, laïque et gratuite.

Nous réaffirmons qu’il n’y a qu’une École de la République.


Nous demandons que l’effort éducatif de la Nation soit réservé au développement de l’École de la Nation.

 

Je signe

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Résistance
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 07:07

presse.jpgAujourd'hui, ce 7 octobre 2010 nous sommes le 15 vendémiaire de l'an 219 de la République (mais pour combien de temps encore?) .

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."


Soyons réalistes, demandons l'impossible : " "Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n'ont jamais avancé d'un seul pas." " Michel Bakounine


Alors que les appels à la grève reconductible fleurissent : chimie, transports( SNCF, RATP, routiers...), culture, ministères (écologie...)  éducation , le pouvoir commence à tenter de monter l'"opinion" contre le mouvement social. Les citoyens se saisiront-ils de la tentative de convergence des luttes pour bouter le petit despote hors de l'Elysée ? A suivre.

 

Rejet de la proposition de référendum par la majorité des sénateurs, seule la rue pourra faire plier le pouvoir. J.L. Mélanchon compte se battre comme un chien. et s'explique sur le Front de Gauche.

 

 

Vengeance de l'Elysée : Kerviel bouc émissaire d'un système pourri.

 

Kouchner, la lavette sarkosienne: je t'aime, moi non plus.

 

La loi inique sur l'immigration passe en force.

 

Le MEDEF et les 173 milliards volés au peuple. Les cadeaux avec la TVA à 5,5% pour les restaurateurs, reste en travers de la gorge de la Cour des Comptes.

 

Tapie, Sarkozy, le Pen, copains comme coquins...

 

L'alligator était-il bourré ?

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Revue de presse
commenter cet article