Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 09:55

bonnet-phrygien.jpgCertains d'entre-nous, plus qu'on ne le pense peut-être utilisent Facebook pour faire circuler des informations, images, actions ou projets.

Les reseaux sociaux, souvent décriés car parfois mal maîtrisés ou mal utilisés ont leur rôle à jouer dans les luttes, d'autant que les journaux locaux sont, en général, d'une scandaleuse subjectivité, ou complaisance envers les pouvoirs locaux et les petits potentats qui veulent gérer nos vies.

En voilà quelques uns qui concernent les actions citoyennes ou politiques.
Le Mammouth ne connaissant pas encore tout le monde sur Facebook, vous pouvez lui envoyer vos liens préférés, du moment qu'ils sont en relation avec les luttes progressistes locales ( Manche)

Salut et fraternité !

 

Page du Front de Gauche de la région de Granville :

http://www.facebook.com/pages/Front-de-Gauche-de-Granville/100697303307926

 Parents, enseignants et citoyens opposés à la fermeture d'un groupe scolaire de Granville

http://www.facebook.com/Granvillecole  

La Vigie citoyenne de Granville

http://www.facebook.com/pages/Vigie-granvillaise/312773118743721

 

Le PS granvillais

http://www.facebook.com/pages/Section-PS-Pays-Granvillais/274321605921245

A vous de compléter la liste

Facebook-poing-leve.jpg

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 17:09

bonnet-phrygien.jpgOn vient d'informer le Mammouth qu'hier la tempête ne soufflait pas seulement sur nos côtes mais aussi à la mairie de Donville-les-Bains :

"Rififi hier soir, au conseil municipal de Donville-les-Bains : 

La séance a débuté à 20 h, pour s’achever quelques minutes plus tard.

 

En cause : 

la présence d’une caméra que le conseiller d’opposition, Philippe Pérot, avait mise en marche pour filmer les débats.

 

Le maire, Jean-Paul Launay, expliquant n’avoir pris « connaissance de cette intention que le lundi midi, il n’avait pu en informer les autres conseillers suffisamment longtemps à l’avance. »

 Il a levé la séance du conseil municipal."

 

Un grand morceau de bravoure démocratique que le très UMP maire d'Avranches avait tenté à ses frais il y a quelques temps. Et il avait perdu. A preuve qu'à droite, on ne suit pas l'actualité politique locale. A moins qu'on ne s'en moque.

Un conseil, un petit stage de repos en Thalasso pour se détendre un peu.

Pour info voici la loi, rien que la loi.

Mme Marie-Jo Zimmermann demande à M. le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales de lui indiquer si, lorsque la séance d'un conseil municipal est publique, le maire peut malgré tout interdire à un conseiller municipal d'enregistrer les débats ou interdire à un membre de l'assistance de procéder de son côté à l'enregistrement. 
Texte de la REPONSE :  En vertu des pouvoirs de police de l'assemblée qu'il tient des dispositions de l'article L. 2121-16 du code général des collectivités territoriales, il appartient au maire de prendre les mesures propres à assurer le déroulement normal des séances du conseil municipal. Le principe de publicité des séances posé par l'article L. 2121-18 du même code, qui a conduit le législateur à prévoir la retransmission des séances par les moyens de communication audiovisuelle, fonde le droit des conseillers municipaux comme des membres de l'assistance à enregistrer les débats. Ce droit reconnu par la jurisprudence administrative a conduit les juges à considérer comme illégale l'interdiction par le maire de procéder à un tel enregistrement dès lors que les modalités de l'enregistrement ne sont pas de nature à troubler le bon ordre des travaux de l'assemblée communale (CAA de Bordeaux, 24 juin 2003 n° 99BX01857 ; CE, 2 octobre 1992, commune de Donneville ; CE, 25 juillet 1980, M. Sandre).   

Merci aux citoyens vigilants qui ont informé le Mammouth.
Tous à vos camescopes !!! 

Censure.jpg

 


Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 17:02

bonnet-phrygien.jpgEnfants fréquentant les écoles de Granville :

1981 : 1450 pour le public et 736 pour le privé 

1994 : 820 pour le public et 635 pour le privé ( année de l'arrivée de Marcel Verdier à la tête de la municipalité) 

2011 : 545 public et 600 privé ! 

Le public a perdu 275 élèves soit une dizaine de classes et le privé 35 élèves soit une classe.

Hormis la Vendée chouanne, il se trouve chez nous peu de villes où l'école confessionnelle catholique scolarise plus que l'enseignement public.

Comment donc en sommes-nous arrivés là ?

On peut se dire légitimement que le vieillissement de la population aurait fait brutalement chuter les effectifs scolaires. Pourtant, si un peu partout dans le département, des villes moyennes ont perdu des classes à cause d'une chute notable de la population, on sait que ce secteur côtier ( de Regnéville à Avranches ) est resté fortement attractif.

Si Granville  a perdu de sa population jeune, on peut en imputer la raison à la disparition des emplois locaux industriels, nullement corrigée par le tourisme. Mais on sait aussi que la politique immobilière d'immeubles et de logements haut de gamme a "éjecté" vers la périphérie, les ménages avec enfants, plus modestes, au bénéfice de retraités aisés qui ont ainsi squatté le centre-ville. Et la politique immobilière qui se dessine n'est guère faire pour corriger cela. Y compris le fameux éco-quartier, mangeur d'espaces agricoles et décentré, qui sera situé trop loin des écoles publiques.

Ecole publique

Dans le second degré deux faits majeurs on déséquilibré les secteurs scolaires.

L'implantation du collège sur le Roc a excentré la population scolaire. Un fait brusquement aggravé par le cadeau fait à l'enseignement catholique : la cession à un prix ridiculement bas de l'hôpital Paul Poirier pour agrandir Sévigné, offrant ainsi à l'enseignement diocèsain, une position stratégique aux marches de la périphérie granvillaise. Mais quand on aime, on ne compte pas ! 

Ceci, n'est bien sûr pas le fait du maire actuel. Accordons-le lui. Mais la politique actuelle, qui se fait avec des adjoints ( conseiller général inscrit au groupe UMP départemental, adjointe aux affaires sociales suppléante du très droitiste sénateur Bizet) reste dans la "droite" ligne des politiques passées. 

Le Mammouth se demande comment le futur candidat à la députation, adoubé par les états-majors départementaux et parisiens du PS, sous l'étiquette "Radical de Gauche", et dont le patron Jean-Michel Baylet clame à grands cris son amour de l'école publique, pourra résoudre cette quadrature du saint cercle catholique et privé. Nous attendons avec curiosité et un certain amusement son rapport aux instances nationale sur la politique municipale granvillaise en faveur de l'école publique.

Il faudra rappeler tout cela au cours de la campagne qui s'annonce.

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 06:54

Mousa-Abum.jpg

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:29

Marine Le Pen porte plainte contre Jean-Luc Mélenchon… Qu’elle y vienne !

Hier, Wallerand de Saint Just, l’avocat de la Présidente du FN a annoncé que sa cliente portait plainte contre Jean-Luc Mélenchon car ce dernier « a été jusqu’à invectiver gravement Marine Le Pen en la traitant de « fasciste ». Dans ces conditions, la présidente du Front national a donné instructions à son avocat de déposer plainte contre M. Mélenchon pour injures publiques. »

http://www.alexis-corbiere.fr/index.php?post/2011/03/08/Marine-Le-Pen-porte-plainte-contre-Jean-Luc-Melenchon-Quelle-y-vienne

Repost 0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 08:49

 

bonnet-phrygien.jpgGarde à vue

 

Toc toc toc qui qu’est là

Qui qui frappe à ma porte

Ouvre la c’est nous que v’là

Ouvre vite ou on s’emporte

 

Pourquoi quoi ? tu verras

Oui c’est toi sois bien gentil

Tu suis au commissariat

Va pas te faire des soucis

 

Garde à vous , gare au trou

Tu nous tends tes menottes

Surtout nous pousse pas à bout

Veille à garder tes quenottes

 

Pas la peine de crier

Ou c’est que tu es dément

Colle ton pouce sur l’encrier

Tu vas en dégrisement

 

Garde avoue, quoi tes droits

Pas d’questions, moi j’les pose

Pourquoi donc un avocat

Toi t’avoues, c’est moi qui cause

 

Et maintenant allonge toi

Quoi t’as l’droit de rien dire

C’est un gros outrage à moi

Là ton affaire elle empire

 

Tu dis rien c’est pas bien

Tu sais pas que la police

Pour te protéger du vice

N’a pas besoin de témoins

 

Gare à pour qui sonne le glas

C’est la liberté publique

En garde à vue, salle d’en bas

Sauve qui peut la République

 

Gare à vous qui sonne le glas

De vos libertés publiques

Etat d’droit bon débarras

En danger la Rébuplique


Granville Yann Le Pennec

la_france_d-apr-s.jpg

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 10:01

bonnet-phrygien.jpgStrauss-Kahn, lors de son déplacement à Tunis pour le FMI le 18 novembre 2008, a été décoré par le dictateur tunisien Ben Ali et élevé au grade de « Grand officier de l'ordre de la République ». Pour Dominique Strauss-Kahn, l' « économie tunisienne va bien (...) jugement très positif du FMI sur la politique tunisienne (...) qui est un bon exemple à suivre »...
Si le Parti socialiste est encore de gauche, il doit exclure Dominique Strauss-Kahn !

Pour visionner la vidéo où Ben Ali décore Strauss-Kahn, cliquez ici :
http://oummatv.tv/Dominique-Strauss-Kahn-La-Tunisie

 

Pour visionner la photographie, cliquez ici :
http://www.francesoir.fr/etranger-politique/tunisie-strauss-kahn-et-le-regime-ben-ali.87640

Pour signer l'Appel à l'exclusion du Partis socialiste de Strauss-Kahn et Lamy, cliquez ici :
http://www.m-pep.org/spip.php?article1959

 

Info : Mouvement politique d'éducation populaire (M'PEP).

Strauss-Kahn-Ben-Ali.jpg

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 08:17

 bonnet-phrygien.jpgAu cours de l’année 2010, le journaliste Bertrand Gobin a publié sur son site www.bertrandgobin.com plusieurs articles au sujet de la Légion d’honneur remise fin 2009 à Edouard Leclerc. Preuves à l’appui, il lève le voile sur le comportement de celui-ci sous l’Occupation, peu compatible avec la distinction que lui a remise Nicolas Sarkozy. Son enquête révèle d’ailleurs que le préfet du Finistère, ancien patron des RG, s’était opposé à cette décoration, mais l’Elysée est passé outre.
Ce jeudi 13 janvier, Envoyé Spécial, l’émission de France 2, diffusera un reportage sur le sujet. 

Bertrand Gobin vient d’apprendre qu’il devait affronter au pénal une plainte d’Edouard Leclerc pour diffamation. Il a été auditionné par un officier de police judiciaire et sa mise en examen apparaît très probable. Il est le seul journaliste visé par cette plainte. Ni L’Express, ni l’AFP, ni France 3, qui avaient repris ses informations en avril dernier, ne sont poursuivis.

Journaliste depuis plus de 20 ans, professionnel reconnu pour la qualité de son travail d’investigation, président - élu par ses pairs - du Club de la presse de Bretagne, Bertrand Gobin a traité ce sujet avec beaucoup de rigueur. Nous le connaissons et savons qu’il n’a fait que son métier, sans volonté de nuire ni de diffamer, en rapportant simplement les éléments de son enquête, dans le respect des règles déontologiques et avec ce souci particulier de ne rien publier qui n’ait préalablement été vérifié et recoupé.

Cette plainte, comme celles - trop nombreuses - qui visent à détourner de leur travail les journalistes   d’investigation, n’a en fait qu’un objectif : discréditer Bertrand Gobin et lui imposer une procédure et des conséquences financières que son statut d’indépendant ne lui permet pas de supporter.

Merci de nous aider, via le site www.soutienbertrandgobin.com à informer le public et à recueillir le maximum de signatures et de soutiens.

Merci de faire circuler cet appel à solidarité à vos contacts, amis et dans vos réseaux.
Le Comité de soutien

francisque2.jpg

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 13:48

francisque2.jpgLa grande criminalité vient sérieusement de reculer et la République vient d'être sauvée avec l'arrestation de ce dangereux individu cosmopolite et sans-papiers, le petit Vazgen, Qui opérait ses méfaits dans l'école communale du viollage depuis quatrre ans ! Pour le plus grand bien de tous il a été placé en compagnie de son père et de la compagne de celui-ci au centre de rétention de Nîmes (Gard).

Le Mammouth salue le sang-froid et le courage de ces braves fonctionnaires de police qui sans le moindre état d'âme sont aller saisir un garçonnet apeuré sans que l'inhumanité de l'ordre ne leur pose le moindre problème avec leur conscience.

C'est qu'il ne fait pas bon être arménien, ou kurde, ou rom ou quoi que ce soit qui s'éloigne des canons de la francitude tel qu'ils sont définis en Sarkoland et portés par ses admirables défenseurs.

Par ce qu'il touche un enfant, mis derrière les barreaux d'une prison qui ne dit pas son nom ( le centre de rétention ) ce cas nous touche. Mais c'est le cas de tous ces pauvres gens, adultes comme jeunes qui devrait nous émouvoir.

A ce rythme-là, Stephane Hessel n'a pas fini d'arrêter d'écrire.

 

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-loire-trois-policiers-arretent-un-garcon-de-six-ans-a-l-ecole-11-01-2011-1222470.php


http://www.lepost.fr/article/2011/01/10/2366139_langeac-une-famille-armenienne-en-passe-d-etre-expulsee.html 

 

la_france_d-apr-s.jpg

Repost 0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 07:38

bonnet-phrygien.jpgVu sur le site de Rue 89, les aventures formatrices d'une jeune stagiaire de l'éducation Nationale qui a eu l'impression de d'être trompée de carrière.

 

Jusqu'à l'an dernier, les professeurs stagiaires travaillaient à mi-temps, ce qui leur permettait de suivre une formation en alternance à l'IUFM. Aujourd'hui, ils se retrouvent devant leur classe sans aucune préparation mais avec la promesse de bénéficier de quelques sessions de formation en cours d'année. Le 3 décembre, l'une de celles-ci se tenait à Bordeaux. Julie -son prénom a été changé- y était. Elle raconte ce qui ressemble à « une mauvaise blague ».

Lors de la réunion de « formation » du vendredi 3 décembre, qui s'est tenue au lycée Gustave Eiffel à Bordeaux, les professeurs stagiaires ont été conviés à suivre un cours magistral de 9h30 à 12h30.

La suite...  

Armee-educ.jpg

Repost 0