Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 22:33

Un article de Suzan Georges dans le Monde

Panique à bord ! Péril en la demeure ! Feu au lac ! La situation est-elle devenue suffisamment dramatique pour qu'enfin les dirigeants européens prêtent l'oreille à ceux qui dénoncent depuis de longues années l'économie-casino, le tout-marché et l'empire de la finance déchaînée ? Ceux qui ont gobé l'idéologie, affirmé comme Mme Thatcher qu'il n'y avait "pas d'alternative", ou cru pouvoir "humaniser" le néolibéralisme en sont pour leurs frais. Ecouteront-ils à présent ?

Les partis sociaux-démocrates qui ont choisi d'accompagner ce système se sont rendus complices de son projet : enrichir indécemment une minorité, augmenter substantiellement la part du capital dans le partage de la valeur ajoutée, mettre les salariés partout sur la défensive, se faire aider des Etats, de la Commission et de la Banque centrale européennes (BCE).

La suite....

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Un autre monde
commenter cet article

commentaires

Sabine 21/10/2008 09:58

Très beau texte de Suzan George! Il laisse rêveur. Ce serait d'un tel changement qu'aurait besoin le monde . J'y crois et y adhère complètement