Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 15:54
Il est venu, il a vu et il a entendu. Jusqu'à en être obligé de se boucher les oreilles. Jusqu'à transformer la salle du discours présidentiel en bunker pour étouffer la clameur de la rue qui s'était levée pour huer le Prince.
Cela l' a fortement fâché notre Sarkoléon. pincé et en sueur, il a mal digéré la visite manchoise. Jusqu'à en perdre son sang-froid mais pas ses habitudes langagières qui sont le vrai signe de la rupture avec la haute tenue politique.

Le Canard Enchaîné de cette semaine, toujours bien renseigné, nous informe des saillies sarkozystes face à la bronca des manifestants.
Comme à son habitude, il s'est défaussé sur les autres qui ont eu a subir l'ire présidentielle.
Prémière cible le Préfet de la Manche, qui à défaut de subir l'estrapade place du Champ de Mars pourrait bien se voir offrir une ambassade aux Iles Kerguelen, histoire de voir sir les otaries font autant de bruit que les manifestants Manchois. "Quel con, ce préfet" à glapi l'Auguste!
Les enseignants présents dans l'école qui avaient eu l'audace inouïe de faire part de leur scepticisme citoyen à Sarkoléon quant à son très réactionnaire programme éducatif, ont eu droit à cette épitaphe charmante : "Ce sont des hyènes". Le charognard africain qui n'en demandait pas tant s'est donc vu hisser au rang de syndicaliste contestataire. Il fallait bien un Sarkoléon pour l'adouber de cette manière! En hyènes ultralibérales, il doit s'y connaitre!
Et pour finir, à propos d'un problème d'accès pour des lycéens du technique qui devaient le rencontrer, son conseiller personnel s'est vu décocher à deux reprises cette tirade qui fera date dans les grandes phrases présidentielles : "Ne me regardez pas avec cet air abruti." Devant toute l'assistance. Charmant n'est-ce pas?
Dommage que le délit d'outrage, dans ce pays ne marche qu'à sens unique!

Et en dessert, pour finir, pour l'instant, sur ce sujet, quelques vidéos qui nous montrent le Sarkoland, tel qu'il est : un pays dirigé par un homme qui a peur de ses citoyens.



Ambiance de manif

"On veut passer!" 
La vie en bleu et le bon air du Sarkoland 
Interpellation musclée d'un militant CGT 
Du chahut pour Sarko  
Cris et pas chuchottements! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Sarkoland
commenter cet article

commentaires

mouton noir 18/01/2009 08:52

Bravo mammouth, pour cette charge héroïque !