Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:53

 

   francisque2.jpg

place Saint Nicolas

Encore un (gros ) rassemblement !

 

 

Ben dis donc, vous allez finir par croire que le comité Anne Geneviève pour le droit des étrangers compte parmi ceux qui ne sont pas toujours en plein accord avec la politique menée par notre bon gouvernement.

 

Pourtant M. Besson notre loyal ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du développement solidaire (si, si solidaire c'est officiel ) nous l'a bien expliqué : Ce nouveau projet de loi relatif à l'immigration, à l'intégration et à la nationalité , ( le sixième depuis 2002 ! ) n'est qu'un ensemble de mesures techniques destinées à conformer le droit français des étrangers aux directives européennes.... (on écoute l'Europe alors ? Et pour les roms ? Ah, non là rien à voir, pour les roms. on n'a de conseils à recevoir de personne).

 

Circulez, y'a rien à voir ! Et pourtant à y regarder de plus près, on s'aperçoit que derrière la technicité du texte se cachent des dispositions qui portent une atteinte grave aux droits des migrants :

 

  • Du seul fait de leur arrivée, les étrangers dépourvus de documents, même demandeurs d’asile, se trouveront ipso facto en zone d’attente, c’est-à-dire enfermés et privés de l’essentiel de leurs droits. (Les zones d’attente sont des espaces dans lesquels les étrangers arrivant en France attendent que l’on décide de les autoriser à entrer sur le territoire national. Il y a aujourd’hui de tels espaces dans les aéroports, les ports, les gares qui desservent l’international. Le projet de loi prévoit que dorénavant « la zone d’attente s’étend du lieu de découverte des intéressés jusqu’au point de passage frontalier le plus proche ».)

  • La création de l’« interdiction de retour », qui pourra frapper tout étranger en situation irrégulière, institue un véritable bannissement des territoires français et européen. Conjoints de Français, travailleurs, résidents en France depuis de longues années y seront exposés.

  • En portant la durée de la rétention à 45 jours, en repoussant l’intervention du juge des libertés, en réduisant son pouvoir de contrôle, le gouvernement banalise l’enfermement des étrangers et organise l’impunité de l’administration.

  • De multiples obstacles réduisent le droit d’asile à une peau de chagrin. De plus en plus de persécutés en quête de la protection de la France verront leur demande examinée de manière expéditive.

 

 

Vers 11h45, nous nous rendrons à la permanence de notre excellent député, M Cousin pour qu'il nous livre son sentiment vis à vis du projet de loi.

S'associera-t-il à l' ACAT-France, aux Avocats pour la défense des droits des étrangers, à Amnesty International (France), à l' ANAFE, à la FASTI, à la Fédération SUD Education, à la FSU, à la Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives, au GISTI, à la Cimade, à la LDH, au MRAP, à RESF, au Réseau chrétien . Immigrés, au Secours catholique, au Syndicat des avocats de France, au Syndicat de la magistrature, l' UNEF et à bien d'autres (ça en fait du monde !) dont le comité Anne Geneviève évidemment pour dénoncer cette loi qui tourne le dos à la république ?

 

Pour le savoir VENEZ NOMBREUX AU RASSEMBLEMENT

SAMEDI 25 SEPTEMBRE 11 h

Place Saint-Nicolas COUTANCES

 

Et en plus on aura sans doute la chance d'avoir de la bonne musique : l'illustre groupe Klez sur Mer qui s'associe depuis toujours à notre action et qu'on ne remerciera jamais assez pour son engagement et son dévouement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Résistance
commenter cet article

commentaires