Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 16:24

mammouthgrrr.jpgIl parait que le Mont-Saint-Michel va redevenir une île. C'est à cet objectif aussi réalisable que la culture des noix de cocos sur les Kerguelen que s'emploient état et région, à force de millions d'euros et de gesticulations médiatico-financières. 

Il est bien évident que tout cela est une affaire de gros sous qui finira par engraisser quelques intérêts privés qui auront su faire fructifier à leur profits la manne financière publique qui a inondé la baie à la vitesse d'un cheval au galop.

Et comme il n'y a pas de petits profits, on est en train de réaliser des travaux dignes de l'Egypte antique pour réaliser des parkings à stationnement fortement payant pour embarquer les touristes captifs dans des navettes à tarifs tout autant juteux pour leurs exploitants. Le miracle de Saint-Michel est là et la mairie du Mont s'apprête à en toucher la manne. Les euros du matin n'arrêtent pas le pélerin !

Naïvement, beaucoup pensaient pouvoir se rendre à vélo vers la Merveille comme par le passé. Mais que nenni ! Juste emoi donc chez les mordus de la petite reine et tempête sous les casques des  cyclo-touristes.

D'où une réunion au sommet entre les représentants des cyclistes courroucés et Eric Vannier, le maire du Mont-Saint-Michel.

velorevo.jpg

 Ouest-France, dans un article du 29 mars 2012, se fait écho du résultat de cette fameuse entrevue en titrant "Le Mont à vélo six mois sur douze". On croit à la victoire !

Pourtant, nous sommes loin du compte. Car nos négociateurs vélocipédiques que l'on voit tête nue sur la photo, ont soit mangé leur casque soit avalé leur pédalier. Car, qu'en est-il de cet accord présenté comme victorieux et qui n'est de plus qu'une période d'essai ?

Il en est qu'en fait, pendant toute la période la plus propice à ce mode de dépalcement écolo et respectueux de l'environnement, il sera interdit de venir à vélo, soit du 28 avril au 30 septembre. En plus, cerise sur le guidon, le stationnement des vélos sera interdit en permanence, aussi bien au pied des remparts qu'à l'intérieur du village. Quid des vélos ? Le mammouth leur conseille d'opter pour un vélo gonflable qu'ils pourront rouler en boule dans leur poche.

Mais les autres six mois ? Aucune restrition du 1er octobre au 31 mars, puisque sous la pluie et la neige, c'est là que les joies du vélo prennent tout leurs sens. Quant au stationnement des engins à deux roues, il sera tout autant interdit.

Quand on voit cela on se dit que ceux qui ont négocié ce catastrophique accord n'ont vraiment pas mis le grand braquet. Et que plutôt que de passer des compromis aussi calamiteux, il vaut mieux rouler en automobile.

A suivre !

Velos-Mt-St-Michel.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Coup de trompe
commenter cet article

commentaires

Camille 02/04/2012 19:56


Ohhhh le Mamouth!


je t'ai connu beaucoup plus inspiré ... Reprendre tel quel un article de Ouest-France sans même vérifier s'il est juste ou pas est une faute. Je te précise que je suis l'un
des neuf membres du bureau de Vélocité même s'il on ne me voit pas sur la photo et que je n'ai pas tout à fait le même ressenti que toi sur cette affaire!


Les choses sont beaucoup plus compliquées que tu le laisses entendre. Je te précise que personne dans le bureau a l'impression d'avoir gagné mais on à pas encore perdu  pour autant!


Le sujet est très complexe tout comme les solutions et je ne pense pas pouvoir l'expliquer très clairement via ce commentaire.


Je prefererai en discuter directement avec toi, pourquoi pas autour d'une bonne bière.


Bonne soirée.


Camille.

Le Mammouth 03/04/2012 08:09



C'est vrai que reprendre un article de Ouest-France peut sembler peu
inspiré ( mais le Mammouth qui est originaire de ce coin suit l'histoire depuis longtemps
)  mais il faut bien mettre un coup de pied dans la fourmilière. 
C'est vrai aussi que le ton ironique peut agacer ( n'en soyez pas
courroucés, mais stimulés ) mais c'est aussi pour interpeler.


D'autant que tout tourne autour d'une affaire de gros sous, sur un
domaine
( la route-digue) qui était avant du domaine public. La question des
vélos
ne devrait même pas se poser et ne devrait être sujette à aucune
discussion. Le scandale est là ! Même la question de l'accès payant des voitures est un
scandale puisqu'il y a notre argent investi dans cette histoire abracadabrantesque.
Cette histoire d'accès au mont est ubuesque et celle des parking
hautement
douteuse mais juteuse. Si les représentants des vélos veulent communiquer, le Mammouth
est ouvert.


En attendant, cet accord ne peut que sembler favorable à Vannier et si vous voulez gagner
l'action ne peut être que collective.
Quand tu veux pour la bière
Amicalement
Claude