Recommander

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Vendredi 29 mars 5 29 /03 /Mars 14:54

mammouthgrrr.jpg

"Le Couesnon en sa folie a mis le Mont En Voélie" ! Voilà l'adage qui remplacera celui des temps médiévaux. Car le Couesnon, ce petit fleuve côtier qui se jette dans la baie, n'a pas perdu la tête tout seul. Ce seraient plutôt les hommes chargés de gérer l'espace naturel où il déroule son cours, ceux qui se sont succédés dans la calamiteuse gestion du dossier du rétablissement du caractère maritime de la baie du Mont-Saint-Michel. Dans cette histoire, il n'y a bien que cet espace géographique qui ait su montrer du caractère car nos élus bas-normands, président du Conseil Régional en tête, viennent de prouver qu'ils n'en n'avaient guère.

Mt-St-Michel-Veolia.jpg
Ultime ( pour l'instant ) épisode du calamiteux feuilleton des navettes : il en coûtera aux citoyens 3,50 euros de plus pour que ces dernières daignent faire les 900 m nécessaires pour rejoindre les parkings. Cela fait cher du kilomètre. Mais c'est du kilomètre Véolia, autant dire du caviar routier ! Un plat généreusement servi par la Région. Car le prix de la place passe de 8,50 € à 12 €. Rappellons qu'il était initialement prévu à 6 € !
Et notre benoît président de région de s'en féliciter, tout heureux qu'il est de faire démarrer les navettes près des parkings. Les pauvres et les modestes quant à eux, se taperont le 2,5 km aller, sans compter la visite du monument. Le Mammouth attend donc de Laurent Beauvais qu'il négocie le beau temps avec Véolia  pour les marcheurs et les cyclistes à qui on a interdit l'accès à la Merveille pendant la belle saison !
Récapitulons donc : 12 € pour un parking, plus 9 € par adulte pour visiter l'abbaye, sans compter les musées et les extras, il va falloir bientôt être oligarche russe, émir du Qatar ou s'appeler Gérad Depardieux pour faire du tourisme partimonial au Mont-Saint-Michel. Ne parlons même pas des travailleurs saisonniers à qui on fait les poches alors qu'ils viennent travailler. Ni aux amateurs de patrimoine, ou aux photographes, citoyens passionnés et défenseurs de cette région, quasiment interdits de séjour tant cette passion devient prohibitive.
Il parait qu'un des plus ardents opposants à cette soudaine inflation des tarifs serait... Eric Vannier, maire médiatique et commerçant du Mont-Saint-Michel. Il ne décolèrerait pas. On le comprend, mais connaissant le dossier embrouillé du choix de l'emplacement des parkings, on se demande si cela ne ressemble pas à l'histoire de l'arroseur arrosé.
Ajoutons à cela que des riverains se plaignent de ne plus pouvoir emprunter de voies publiques détournées par les fameux parkings et nous nous trouvons devant des abus manifestes et pour lesquels des comptes un jour devront être rendus.
Silence total des élus de la nation, qu'ils soient PS ou UMP. S'agissant du député-maire d'Avranches, prêt à s'enflammer pour dénier dans le projet de loi du mariage pour tous, l'extension des libertés, nous attendons qu'il vienne manifester pour qu'un accès libre et populaire au Mont-Saint-Michel, commune de la République, annexée par Véolia soit rendu aux gens de son fief. Nous risquons d'attendre longtemps.
Saluons Laurent Beauvais, bas-normand qui connait mieux son Orne profonde et enclavée que le patrimoine culturel, humain et géographique de sa région. Privatiser le Mont-Saint-Michel, il fallait y penser !
Finalement chasser le dragon du Mont c'était de la rigolade. Bouter Véolia hors des murs cela semble une autre affaire !

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 7 février 4 07 /02 /Fév 14:52

bonnet-phrygien.jpgAvec au bas mot sept cent de ces édifices dans ce département, le scandale des salle de shoot éclate dans le département. ¨Pas une commune, pas un chef-lieu-de-canton épargné. Avec un, deux, voire plus de ces édifices, hameaux comme grands centres urbains sont touchés.

Et encore, le Mammouth ne compte-là que les emplacements officiels (1) et authentifiables au premier abord. Il ne faut surtout pas oublier les officines annexes (2), plus ou moins cachées, plus ou moins avouées et qui concourent à rendre le scandale énorme. On se demande ce que font les pouvoirs publics ! Et, bien évidemment, l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement socialiste ne résoud pas ce problème. Peut-être même qu'il l'aggrave.

No-religion.jpg
Les élus de Droite si prompts à se mobiliser, contre le mariage pour tous par exemple, quand il s'agit du bien être et de l'avenir des enfants, peuvent se mettre en ordre de bataille. Les Philippe Gosselin, Gwenahuël Huet, Philippe Bas et autres Jean Bizet secondés par le très bigot maire de Cherbourg ont du pain ( bénit ) sur la planche.
Car, bien sûr, les salles en questions sont celles où l'on consomme et fait consommer l'opium du peuple. Deux mille ans de scandale. N'est-il pas temps que cela cesse ?

1 : cathédrale, abbatiales, églises, chapelles, temples, mosquées, synagogues...
2 : séminaire, salles de cathéchèse, centres pastoraux, aumoneries, établissements scolaires catholiques...

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 4 février 1 04 /02 /Fév 17:32

bonnet-phrygien.jpgLe premier conseil municipal de l’année 2013 a été à l’image de ceux qui l’ont précédé…
La majeure partie des points inscrits à l’ordre du jour ont fait l’objet, après des débats sereins, d’un consensus. Lors des précédents conseils, en effet, nombre des actions et des projets proposés par la majorité municipale ont recueilli l’unanimité, à quelques abstentions près.

Ces actions et ces projets concernaient des problèmes techniques, répondaient à des contraintes réglementaires, procédaient  d’idées  ou pratiques nouvelles mises en œuvre dans  un grand nombre de communes.
Le point de l’ordre du jour qui a mis en évidence les antagonismes politiques a été relatif à la circulation.

 

Goudronnage.jpg


Un sage conseiller d’opposition a, en effet, objecté que l’aménagement du carrefour de la rue Saint Gaud et la rue du Hérel serait « non seulement dangereux… mais qu’il empiéterait sur les jardins au bénéfice de la voiture ». Se trouvait mis à nouveau en exergue les positions   de ceux qui se prétendant défenseurs de l’écologie et du développement durable n’ont de cesse de faire affluer un  plus grand nombre d’automobiles dans la « nasse » du centre-ville.
Comme si, suivant une stratégie d’urbanisme commercial tenant lieu de philosophie politique, les touristes considérés seulement comme consommateurs étaient plus à même de décider de leurs achats en ne quittant pas (ou à peine) leurs voitures.

Et si Granville se revendiquait d’un urbanisme convivial, le commerce s’en trouverait-il menacé ?

Yann Le Pennec

 


 

Ce texte est emprunté au site citoyen http://lavigiegranvillaise.wordpress.com
N'hesitez pas à le fréquenter.

 

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 3 février 7 03 /02 /Fév 17:29

Voilà que nos médias nationaux se remettent à parler de la Manche. Et, bien évidemment, ce n'est pas à notre honneur mais pour pointer le doigt sur des pratiques peu civilisées.
La FDSEA de la Manche ( le "syndicalisme" agricole nourri d'OGM, protecteur des grands céréaliers et défenseur des usines à cochons, en autres... ) par l'intermédiaire d'un de ses représentants était sur les ondes de France Inter qui l'interrogeait sur son "action" de bravoure contre l'association Manche-Nature.
Rappel des faits ( voir le lien avec la vidéo ) :
Le 21 janvier, nos croquants en pleine période d'élections à la Chambre d'agriculture s'en sont allé devant le siège de l'association manchoise bien connue et y ont fait entrer de force des oiseaux par la fente minuscule d'une boîte à lettre. Sous les commentaires goguenards et les sourires hilares, ils ont dénoncé le fait que l'étourneau était encore un oiseau protégé dans le département. Et comme il faut bien trouver un coupable, c'est Manche-Nature qui a été visée alors que cette décision est à imputer au ministère de l'Environnement. Nos "jardiniers de la Nature" comme ils aiment bien se faire appeler, n'ont nullement regretté leur geste montrant par là quel respect ils portaient à cette nature qui les fait vivre et qui ne leur appartient pas.

OIseaux-nuisibles.jpg
Ils oublient de dire que si l'étourneau, qui pose problème à bien des égards, a changé son comportement, c'est qu'on l'a bien aidé et les paysans en premier. C'est l'agriculture productiviste surtout qui l'a fixé sur nos territoires ( il y a quelques dizaines d'années ces oiseaux descendaient en-dessous de la Loire ) avec ses silos de maïs et le changement des pratiques agricoles. C'est le principe de l'arroseur arrosé. Le plus comique était d'entendre ce matin notre croquant faire l'apologie de la chasse aux étourneaux au nom de la salubrité publique. C'est probablement cet oiseau qui répand du lisier, arrose les cultures de pesticides, arrase les talus, dame les sols avec des engins monstrueux, provoque la disparition des abeilles, nourrit les animaux que l'on mange avec du soja transgénique... Le Mammouth en passe, et de plus indigestes encore.
Bref, la sottise et la cruauté sont les choses les mieux partagées, y compris dans la Manche.
D'ailleurs la FDSEA ne va plus se sentir seule. le Mouvement de la Ruralité lui apporte son soutien. C'est qui ces oiseaux-là ? Ceux qui se nommaient il y a peu "Chasse Pêche Nature et Tradition". Ceux qui ont le plus pâti dans l'exercice de leur "sport" des pratiques agricoles productivistes et nocives à la biodiversité. Ils ne sont vraiment pas rancuniers !
Il est plus facile de faire passer un étourneau par la fente d'une boîte-à-lettres qu'une idée brillante pour la nature dans un certains crânes !

 

La vidéo de FR3 http://basse-normandie.france3.fr/2013/01/21/coutances-les-agriculteurs-manifestent-contre-les-etourneaux-ce-lundi-matin-184855.html

Par Le Mammouth - Publié dans : Coup de trompe - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 2 février 6 02 /02 /Fév 09:07

mammouthgrrr.jpgPersonne n'ignore rien des démêlés entre le port, la ville, la CCI ( et donc le Conseil Général !) et le bateau "Strand Hugg", authentique vieux gréément granvillais.
Est-ce l'épisode final et arbitraire de longs mois de conflit qui ont vu le bateau, d'abord expulsé du port puis ces jours, viré du terre-plein pour être emmené au port à sec ?
Etait-on obligés d'en arriver là ? On sent bien que rancœurs et rigidité gestionnaire ont mené ce bateau à sa quasi perte. Car, finalement c'est bien de cela qu'il s'agit. Le dernier exemplaire d'un savoir-faire artisanal granvillais va aller se dessécher sur une aire de parking.
Désolant.
Il vaut mieux être bateau-ventouse d'un propriétaire peu regardant sur les tarifs du port de plaisance et avec un  porte-feuilles bien garni : tarifs dégressifs dans le mauvais sens qui font payer plus cher, en proportion de leur taille, les petites unités que les grosses. Pensez qu'on calcule même ma largeur d'un bateau en comptant la place occupée par les pare-battage !
Dommage pour le "Strand Hugg", c'est un bateau normand. Il aurait dû être construit en Bretagne. Au moins là-bas, on se serait occupé de lui.

 

http://www.lamanchelibre.fr/granville/actualite-41402-granville-le-proprietaire-du-stand-.html


http://www.granville.maville.com/actu/actudet_-Granville.-Le-vieux-greement-Strand-Hugg-expulse-de-la-cale-du-Radoub_fil-2285792_actu.Htm

Bataille-Strand-Hugg.jpg

Par Le Mammouth - Publié dans : Coup de trompe - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 23 janvier 3 23 /01 /Jan 10:04

mammouthgrrr.jpgEn 2012 le Mammouth avait soulevé, avec le recrutement d'un équipage par le Conseil Général de la Manche pour le dernier terre-neuvier normand de nombreuses questions. Il avait même, oh crime de lèse-majesté départementale, trouvé que le choix de marins bretons pour un navire si chèrement acquis et restauré par les normands était pour le moins étonnant. Il avait même évoqué l'idée d'avoir recours aux centres de formation régionaux et aux entreprises locales pour fixer un équipage investi dans la promotion de sa région d'origine. Que n'avait-il pas dit là ! Il avait même été traité de pétainiste et de suppôt du Front National en réclamant une cohérence régionale d'un bout à l'autre du projet. Comme si en cherchant à acheter local on émargeait au mouvement Bleu Marine !
Bref, les gens du GI du Marité nous expliquèrent à coups d'arguments massue qu'ils avaient choisi les meilleurs marins et qu'à la grande époque des terre-neuviers normands, Granville allait déjà chercher ses capitaines en Bretagne. Ce qui est un contre-sens historique, puisque ce ne fut qu'à la toute fin de cette époque, alors que les normands ne voulaient plus embarquer, qu'on s'en alla recruter ailleurs.

GIE cherche capitaine-copie-1
Mais ce qu'ils nous avaient caché à l'époque c'est que l'équipage avait été recruté en CDD "puisqu'il s'agit d'une activité saisonnière"... Dixit le chargé de communication. Ainsi donc le bateau, qui devrait être l'ambassadeur permanent de la Normandie ne peut, pendant la morte saison, naviguer ailleurs là où il pourrait faire connaitre notre région ? Compte-t-on donc le laisser dormir pendant des mois, sans équipage ( même réduit ) fixe pour l'entretenir et s'y investir en dehors de la saison estivale ? A tout le moins qu'il soit vecteur d'évènements à quai pour y faire la promotion de la ville. Son budget d'entretien devrait être rentabilisé en bonne publicité.
Ajoutons que des marins engagés l'an dernier ont débarqué et que cela semble naturel puisque "c'est propre à la marine" nous assure-t-on du côté du groupement de gestion du Marité. C'est la conséquence des CDD plutôt.
Alors le Marité va-t-il rester sans équipage ? On espère que non. Un appel à candidatures va être à nouveau lancé pour de nouvelles embauches précaires.

Gérer un tel bateau n'est pas simple. le Conseil Général a fait le choix de le faire lui même. Un an à peine et le bateau a déjà perdu son patron ! No comment !
Rappelons qu'un armement granvillais vient de faire tomber dans son escarcelle le Krusenstern, deuxième plus grand voilier du monde. Des incompétants ces gens-là sans doute !
Mais laissons le mot de la fin au capitaine qui quitte le navire. Il est très satisfait de sa saison. Et il est sincère. Mais il ne peut s'empêcher d'envoyer le coup de pied du breton aux normands en espérant qu'il "naviguera au-delà de Chausey et qu'il sera utilisé à 100% de ses capacités." Ah bon ? Il ne l'était donc pas ?

Par Le Mammouth - Publié dans : Coup de trompe - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 16 janvier 3 16 /01 /Jan 07:28

bonnet-phrygien.jpgManifestation à Cherbourg   samedi 19 janvier à 10H30 place du général de Gaulle pour le mariage pour tous.
 
à l'appel du Front de Gauche (PCF, Gauche Unitaire, Parti de Gauche, Alternative CItoyenne, MPEP), NPA, PS, CGT, FSU, Solidaires, MJS, Osez le féminisme.
Drapeaux et logos des partis de rigueur.

Mariage-pour-tous-PG.jpg

 

Une manifestation unitaire en faveur de l'égalité des droits sera organisée le 27 janvier à Paris.
Nous en reparlerons

Affiche-manif-Paris-27-janvier.jpg

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 13 janvier 7 13 /01 /Jan 10:56

bonnet-phrygien.jpgPar milliers, en rangs serrés, derrière les croix et les banières UMP et FN, la France rance enfantée par l'Eglise monte sur Paris.
Les établissements catholiques ont fait du racolage, les curés ont harangué leurs ouailles en chaire, les notables y sont allés de leur article de presse ou de leurs meetings politiques qui fleuraient bon la maison de retraite. Croix de Malte, latine ou de Lorraine, le peuple crédule et frileux se presse derrière ses gris-gris d'un autre temps pour une manifestaion d'un autre âge.
Car, ne nous trompons pas, c'est bien d'une manifestation de droite, soutenue par l'Eglise catholique et par les forces rétrogrades qu'il s'agit.
Le sabre et le goupillon maniés par une Jeanne d'Arc de pacotille, Frigide Barjot, qui s'est auto-proclamée Passionaria du mariage de papa.


Bruno-Dary.jpgLe sabre : c'est Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris, ex-metteur en scène des défilés du 14 juillet. Une culotte de peau d'un autre siècle qui a oublié qu'il doit sa carrière et son ascension à la République qui l'a formé. "Faites du bien à un vilain, il vous chie dans la main !" dit l'adage ancien. Son dernier combat ( mais combien en a-t-il gagné ? ) il le livre aujourd'hui en mettant au service des forces de la Réaction ses talents de stratège. Ce qui nous rassure, c'est que cela fait belle lurette que nos militaires ne gagnent plus de guerres.
Le goupillon : l'abbé Georges de Nantes, qui, sous le nom pseudonyme d'Amicus écrit dans un journal maurassien. Fondateur de la Ligue de la Contre-Réforme Catholique ou CRC, classée officiellement comme secte par l’État français depuis 1995. Un grand progressiste !

Frigide-Barjot.jpg


L'égérie : Frgide Barjot. Elle dirige avec son mari, Bruno Tellenne, plus connu sous le nom Basile de Koch, le « groupe d'intervention culturel » "Jalons" qui utilise des pseudonymes en forme de jeux de mot et publie des pastiches réactionnaires de grands journaux. Elle crée un groupe pro-Benoît XVI sur Facebook, met en ligne un site Internet, « Touche pas à mon pape » et organise un « Benoîthon » sur le parvis de Notre-Dame. L'époux de cette catho forcenée a appartenu au GUD. Il participe, via le Club de l'horloge,  à la rédaction d'un rapport qui enfantera du concept de la "Préférence nationale". Petite précision c'est l'abbé de Nantes qui a marié les deux tourtereaux !
Voilà donc ceux qui se répandent dans les journaux, radios et télés avec la complaisance veule de nombreux journalistes qui ne prennent souvent pas la peine de se renseigner sur ceux à qui ils donnent la parole.
Evitons les télés et radios aujourd'hui. Cela va suinter l'eau bénite.
Et si on en profitait pour faire l'amour, un concept inconnu à tous ces gens-là ?

Oie-Jossot.jpg

 

Sources : presse et http://adieufrigidebarjot.blogspot.fr/

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 janvier 4 10 /01 /Jan 22:16

bonnet-phrygien.jpgPetit coup de tonnerre ( de Cherbourg ! ) dans la presse départementale de la Manche qui publie la décision du maire de Cherbourg, le ci-devant Jean-Michel Houllegate qui annonce qu'il ira défiler dimanche 13 janvier à Paris avec l'Eglise catholique, l'UMP, le Front National, les nostalgiques de Pétain et la France crispée sur des valeurs qui sentent la sacristie et l'ordre ancien.
Ainsi donc, l'élu "socialiste" d'une grande agglomération qui s'est toujours distinguée pour ses combats progressistes, tourne le dos aux principes républicains et laïques qui ont fondé son parti pour endosser l'habit de croisé ractionnaire. Frigide Barjot, l'égérie hystérico-catholique, va pour sûr devenir citoyenne d'honneur de la capitale du Nord-Cotentin et la statue de Sainte Thérèse de Lisieux va remplacer celle de Napoleon. Sait-on jamais !
Avis aux laïques cherbourgeois, avec un tel maire votre école publique est entre de bonnes mains !
Mais ce nouveau "coming out" catho a dû faire du bruit ici et ailleurs, dans le Landernau socialiste, car aux toutes dernières nouvelles, notre édile inspiré par Dieu semble faire machine arrière et se retirer ce la manifestation. Une sorte de "catholicus interruptus" qui fleure bon la jésuiterie de circonstance. Il n'en reste pas moins que le mal est fait.
Citoyennes et citoyens cherbourgeois, vous savez maintenant qui vous dirige.

La prochaine fois, ne vous trompez pas !

Cherbourg croix

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 9 janvier 3 09 /01 /Jan 13:46

Image laiqueIls ont été bien mal éduqués ces jeunes issus de l'enseignement catholique, qui, à Coutances, ont regimbé devant l'initiative conjointe politico-religieuse de la présidente de l'APEL de l'Institut d'Agneaux et du directeur du dit établissement. Cela prouve qu'il ne faut pas désespérer de la jeunesse mais plutôt de ses parents ou des politiques trop souvent enclins à la manipuler.
Car là, à la veille de la manifestation UMPo-catho du dimanche 13 janvier contre le mariage pour tous, il s'agit bien en sous-main de remplir des cars pour Paris, quitte à les bourrer, comme pour la manifestation de 1984, collégiens et de lycéens. Mobilisez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !

Ainsi, en quelques jours, notre département a été propulsé dans les médias nationaux en porte-étendard de la chouannerie à la sauce 2013.

Pas de méa culpa de l'enseignement catholique et de ses porte-parole qui assument leur bigotterie sectaire. Le député local, à la faconde généreuse et droitière, Philippe Gosselin, raide dans son surplis d'élu local, en profite pour faire son coming out catho, comme treprésentant d'une république laïque qui défend l'école confessionnelle. D'ailleurs il fait tellement confiance à l'école de cette république qui lui verse ses indemnités qu'il choisit une école concurrente. On ne s'étonnera donc pas de l'état dans lequel a été plongé l'Ecole Publique pendant les années Sarkozy. Enfin, soulignons que les subventions versées à cet établissement catholique, comme aux autres, viennent de la poche des français, laïques, croyants ou incroyants, héterros ou gays. Quand il s'agit de toucher les primes républicaines, le député, l'Institut ou l'APEL semblent moins faire la fine bouche.
Et puisqu'il évoque ce sujet, le Mammouth souffle une bonne idée d'initiative laïque au député Travers légitiment idigné ( du moins par voie de presse ) : que la loi permette lors de la levée de l'impôt, aux citoyennes et citoyens laïques de refuser que l'argent qu'ils versent à l'Etat serve à financer des établissements religieux ( y compris et surtout scolaires ). Ce ne devrait pas être difficile, une simple case à cocher sur la feuille d'inpôt suffira.

Nul doute qu'il y aura du monde à Paris le 13. Le passé affublé de ses nippes moyen-âgeuses fait toujours recette !


Procession-2013.jpgPourtant il convient de dire, puisqu'ils ne semblent pas le savoir, à tous ses tenants d'un ordre obscurantiste, que la loi n'obligera pas les curés, imams et autres sorciers supersticieux, à marier les homosexuels. Seul le mariage civil est concerné. Quant aux autres ils pourront continuer à faire ce qu'ils veulent dans leurs temples, mosquées et autres cavernes bénites !
Enfin, le mariage n'a jamais été gage de procréation et que bien des couples stériles avant le passage devant le curé le sont restés ensuite. La nature étant bien faite, les spermatozoïdes et ovulent se moquent des lois et savent faire leurs petites affaires tous seuls. En cette matière, ce qui compte, c'est le désir et l'amour. Et une certaine idée du bien-vivre, du respect et de l'égalité.
Mais cela, c'est encore à écrire dans le Bible !

Par Le Mammouth - Publié dans : Laïcité, liberté et citoyenneté - Communauté : Journaux citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés