Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 18:15

rire.jpgRetenez votre matinée dimanche 1er avril, jour du poisson pour fêter la Saint Crhristophe avec le Front de Gauche de la Manche.

Un gros poisson du CAC40 s'ébat dans notre riante région à Saint-Pair-sur-Mer.
Il va être épinglé.

Qu'on se le dire ! 

Total bénef

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Mort de rire
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:51

PoingPrès de 200 personnes : parents, enseignants, élus et citoyen(ne)s en colère se sont retrouvé davant l'Inspéction académique pour exprimer désarroi et colère à la suite des mesures de carte scolaire pour la rentrée 2012. 

Manif-ecoles-St-Lo-28-mars-2012-FSU.jpg

Désarroi, car pour la plupart du temps, les chiffres sont faux ou truqués, voire ignorés quand ils sont favorables aux maintien des postes. La situation est tellement ahurissante que l'on se demande quel aliboron dirige les services départementaux de l'Education nationale.

 Manif-ecoles-St-Lo-28-mars-2012-Brehal-1.jpg


Colère, car les parents, les enseignants et les élus se sentent méprisés, reçus entre deux portes, par des seconds couteaux, chaque fois ignorés par l'inspecteur d'académie lui-même.
Pourtant, la mobilisation ne faiblit pas et il se pourrait que le coup de balai salutaire qui va être donné à la tête de l'état n'oublie pas les petits moutons comme lui qui se cachent sous les tapis du gouvernement.

Manif-ecoles-St-Lo-28-mars-2012-St--Pair.jpg

Les consultations vont continuer. Mais nous ne sommes pas dupes et nous restons mobilisés. Nous demandons un collectif budgétaire afainb que toutes les écoles soient traitées avec le soin et le mesures qu'elles méritent.

Ce gouvernement n'aime décidemment pas l'école de la République. Nous nous n'aimons pas ce gouvernement et ses petits exécutants. Et nous continuerons à lui faire savoir.

Manif-ecoles-St-Lo-28-mars-2012-Ste-Marie-du-Mont.jpg




 

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Luttes
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 17:00

Flacon PRGComme vous avez pu vous en apercevoir, à Granville, à défaut d'avoir des idées on a des plans de circulation.
Le Mammouth, hier soir, est tombé dans ce nouveau labyrinthe. Entre les grandes marques à la peinture blanche et les approximatifs plots de circulation en  plastique, il a tenté de se frayer un chemin.

Comme tout cela est nouveau, et probablement fort bien pensé ( ainsi que la restructuration des groupes scolaires !) il ne fera pas de commentaires pour ne pas passer comme un mauvais esprit.

Si vous avez envie de vous exprimer tout en sachant que cela ne vous servira à rien, utilisez le lien ci-dessous :

http://www.granville.maville.com/actu/actudet_-Circulation-a-Granville-nouveau-plan-en-place-depuis-ce-matin-qu-en-pensez-vous-_fil-2127354_actu.Htm

 

Un scoop : le Mammouth a retrouvé le plan qui a inspiré celui de Granville

Granville-circule-Pac-Man.jpg

Repost 0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 15:36

bonnet-phrygien.jpgLe prochain Ciné-Citoyen de Granville se tiendra le

lundi 26 mars

à 20h15 au Select

"Les nouveaux chiens de garde"

Un film de Gilles Balbastres et Yannick Kergoat

Avec la participation de Jean-Claude Nardonnet, ex rédac-chef de France-Soir et enseignant centre de formation des journalistes.

attention-medias.jpg

Plus que jamais d'actualité en ces temps d'élections importantes.
Et puis, il n'y a pas que des gros chiens de garde dans leur niche dorée. Il y a tous les autres ! 

Cine-debat-26-mars-Chiens-de-garde.jpg


Repost 0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:01

Plume libertéIls étaient là, il était là, le peuple , le petit peuple-populo-populaire, les couches (ou les catégories INSEE) populaires, , les couches inférieures des classes moyennes et les  moyennes aussi menacées de déclassement. Peuple venu là de tous les coins de France pour entendre parler le tribun évidemment « populiste » pour une certaine partie des classes moyennes supérieures et au-dessus, pour  une certaine partie de l’oligarchie économico-politico-médiatique toujours apeurée, alarmée, effrayée à la seule évocation de la masse et de la rue.  

Il était venu le peuple trompé par celui qui leur avait promis de gagner plus s’il se levait tôt pour augmenter son  pouvoir d’achat ; ce peuple  qui portait des badges « casse-toi, pauv’con ». Ce peuple qui, déjà, s’était senti oublié, sinon méprisé, et l’avait fait savoir un certain 21 avril à une gauche qui n’avait rien vu venir en visant l’électorat des classes moyennes, en ciblant des catégories particulières, des segments de population : jeunes , femmes , fonctionnaires, minorités. 

 Un peuple qui ne sachant plus vers qui se tourner, s’est détourné de ceux qui prétendaient en être les représentants légitimes, « naturels » pour se refugier et se dissoudre dans l’abstention ou se porter vers la protestation et la radicalisation assortie de racisme et de xénophobie.

Un peuple dépouillé de sa souveraineté après avoir voté contre le traité de constitution européen, un peuple accouru  à la Bastille pour entendre réaffirmer sa souveraineté restaurée dans le projet  d’une 6ème République. Une République sociale garantissant des valeurs collectives contre l’individualisme du chacun pour soi et  la lutte de tous contre tous, contre la concurrence  libre et non  faussée imposée par la loi capitale du profit  

Paris-Bastille-foule-18-mars-2012-copie-1.jpg

Peuple des ouvriers, des employés, des chômeurs, des précaires, des laissés pour compte stigmatisés en tant qu’assistés par celui qui, critiquant le système, en aura été le représentant le plus arrogant. Peuple affirmant  le retour en force du collectif et l’urgence et la nécessité de défendre  le service public pour assurer l’égalité de tous dans l’accès aux besoins fondamentaux de l’humain, d’abord. 

Peuple invité à  la Résistance en forme d’insurrection civique pour restaurer, contre  la tyrannie du marché et ceux qui s’en accommodent plus ou moins, la priorité de l’intérêt général et du bien commun. « Tous ensemble, tous ensemble »  criait le peuple à d’autres peuples au-delà des frontière en forme d’appel à la  liberté et à la solidarité pour donner corps à la fraternité universelle. 

Yann Le Pennec

Paris-Bastille-18-mars-2012-Banderolle-3.jpg

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Politique
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 15:42

PoingL'insurrection civique a commencé. Elle a levé sur les pavés de la Bastille ce 18 mars, jour anniversaire de la commune de Paris. Elle a levé à l'appel du Front de Gauche, semée à la volée par la  centaine de milliers de citoyennes et de citoyens qui lui ont donné une voix aux accents de liberté, d'égalité et de fraternité. Cent mille voix portées par celle de Jean-Luc Mélenchon et son discours fondateur en cette journée historique pour le peuple de gauche.

Il parait que François Hollande n'aime pas le mot "insurrection". Alors, c'est que François Hollande n'aime pas le peuple. Car depuis tous temps, avec les croquants, les Jacques, nus-pieds, camisards, canuts, communards, mineurs, metallos, femmes et hommes écrasés sous le talon des puissants, c'est toujours le peuple qui a donné le signal de la révolte et du progrès. Jamais, patrons, bourgeois, nobles et grands propriétaires n'ont voulu partager ! Nous l'avons vu hier, aujourd'hui encore et ce sera plus vrai demain. Nous les forcerons à nous rendre ce qu'ils nous ont volé.

Comme un coup de tonnerre, le cri du peuple en colère à claqué à la Bastille et va resonner désormais pendant la campagne électorale, crié des millions de bouches.

Il va sonner aux oreilles de Sarkozy et lui dire que maintenant, pour lui et ses séides libéraux, c'est fini. Qu'il dégage !

Paris-Bastille-18-mars-2012-Banderolle-1.jpg

La politique a retrouvé son terreau : le peuple. Les citoyens ont trouvé le creuset qui va refondre la politique sociale : le Front de Gauche.

La présidentielle n'est qu'une étape. Si le Front de Gauche fait un bon score, de la même façon que les têtes se relèvent en France, les votes marqueront notre volonté de changement. Et il ne faudra pas présenter à nos suffrages des ersatzs d'EELV uniquement préoccupés de leur carrière politique ou du développement de leur rable. De même, nous n'accepterons pas les candidats improbables, radicules de gauche, à mille lieues de nos aspirations politiques et de notre volonté de changer la société.

Paris-Bastille-18-mars-2012-Banderolle-Manche.jpg

Le 18 mars, à la Bastille le peuple de Gauche c'est retrouvé dans le discours de Jean-Luc Mélenchon. Maintenant, il ne lâchera plus rien.

Capitalistes et bourgeois de France et de Navarre, serrez les fesses !

Paris-Bastille-foule-18-mars-2012.jpg
Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Politique
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 13:53

Plume libertéLa réputation favorable de l’homme (ou de la femme), simple, facilement abordable, honnête, dévoué aux autres, attachés à des valeurs qui seraient les siennes (plus que celles de tous les autres) constitue un capital électoral souvent décisif. Ce qu’ignorent les électeurs, parce que leur favori l’ignore lui-même, ce sont les ressorts personnels, les aspects de la personnalité que l’épreuve du pouvoir va révéler. Exposé aux interpellations et à ses contradictions, au double langage, elle confronte l’homme à lui-même  d’autant plus qu’il est  porté, par manque de distance et à son insu, à « incarner » le pouvoir. Dérive autocratique, obstination à persévérer dans l’erreur, restriction de l’entourage à un petit nombre de (supposés) fidèles guettant le faux-pas, délibérations secrètes et tentatives de contournements de la loi au profit des plus influents, des puissants.

 L’opposition est alors discréditée, stigmatisée comme dénuée d’intelligence, de compétences, d’intégrité, de capacité d’expertise, d’humanisme du fait même qu’elle s’oppose. L’épreuve du pouvoir ne tarde pas à produire des effets négatifs dans l’administration et les services : substitution croissante du contrôle à la délégation de pouvoir, surveillance accrue, manque de confiance ressentie comme forme de mépris, souffrance et humiliations.  

Rétraction démocratique, autoritarisme, la crise du politique s’est propagée du sommet de l’Etat jusqu’à la moindre commune… 

Yann Le  Pennec 

Despote-main.jpg

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 10:50

Front de Gauche 2012Le 15 mars 2012, le Front de Gauche du Sud-Manche a tenu, à l'initiative d'Alternative Citoyenne, une assemblée citoyenne sur le thème du partage des richesses.
Une cinquantaine de personnes sont venues débattre pendnat plus de deux heures. Preuve que les citoyens veulent se réappropprier les débats politiques, et qu'ils le font très bien. Preuve aussi que le Front de Gauche marque de plus en plus de points en s'imposant comme une force politique d'avenir.

Etaient présents le candidat du Front de Gauche aux législatives Patrice Cella et sa suppléante Françoise Verdier. Rappellons que dans cette circonscription remodelée par la droite, Granville se retrouve avec Avranches et Mortain. Rappellons aussi que nationalement le parti socialiste a choisi un candidat radicule de gauche pour s'opposer au député UMP Huet. Ce candidat, Gérard sauré, gouverne Granville avec des élus UMP, issus de l'ancienne municipalité.
Rappellons pour terminer le mauvais coup fait aux salariés par les élus sénateurs du PRG.

Et dimanche, en train, à cheval, en voiture tous à Paris pour reprendre la Bastille le 18 mars. 

Ass-citoy-Granville-15-mars-2012.jpg

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Politique
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 22:45

mammouthgrrr.jpgIl aura manqué quatre voix au Sénat pour protéger les salariés !!!

La proposition de loi déposée par le groupe CRC, tendant à interdire les licenciements boursiers n’a malheureusement pas été adoptée au Sénat. Il aura manqué quatre voix à la majorité de gauche pour que les salariés soient enfin protégés face à une logique financière qui, systématiquement, fait primer les actionnaires sur l’emploi et le droit des travailleurs.

Comme l’a rappelé en séance Nicole BORVO, Présidente du groupe CRC : « Les masques tombent. On ne peut pas d’un côté dans les circonscriptions électorales se présenter devant les salariés licenciés et leur apporter son soutien, et de l’autre, ne pas voter une proposition de loi qui, si elle avait été adoptée, leur aurait permis de conserver leur emploi ».

La suite...

 

Voilà la composition du groupe GRDS à majorité radicale de gauche qui a donné, contre une majorité acquise, la victoire aux réactionnaires.

Groupe du Rassemblement Démocratique et Social européen (16)

Pour : 3 - MM. Christian Bourquin, Pierre-Yves Collombat, Robert Tropeano

Contre : 1 - M. Gilbert Barbier

Abstentions : 12 

Parti Radical de Gauche ou pas


Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Coup de trompe
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 23:04

Front de GaucheAssemblée citoyenne à GRANVILLE,

à l’Agora (salle Santorin) jeudi 15 mars 2012 18h30

Toujours +  pour les + riches

Austérité, rigueur pour les autres

Venez en débattre !

 

La France n’a jamais été aussi riche

Les richesses n’ont jamais été aussi mal partagées

Notre priorité, au Front de Gauche :

 

En finir avec la misère & relancer l’économie !

Front de Gauche 2012

Repost 0
Published by Le Mammouth - dans Politique
commenter cet article